Conseil général :

Nassimah Dindar élue présidente


Publié / Actualisé
Par 30 voix contre 19 (11 au communiste Éric Fruteau, 8 au socialiste Patrick Lebreton), la conseillère générale UMP Nassimah Dindar, a été élue ce jeudi 1er avril 2004 présidente du conseil régional. Elle remplace le président sortant Jean-luc Poudroux (UMP) qui n'était pas candidat à sa succession
Par 30 voix contre 19 (11 au communiste Éric Fruteau, 8 au socialiste Patrick Lebreton), la conseillère générale UMP Nassimah Dindar, a été élue ce jeudi 1er avril 2004 présidente du conseil régional. Elle remplace le président sortant Jean-luc Poudroux (UMP) qui n'était pas candidat à sa succession

L'élection de la conseillère générale dionysienne n'est pas une surprise. Réunis mercredi soir à l'Étang-Salé, les conseillers généraux UMP s'étaient prononcés par 26 voix contre 4 à Marco Boyer (conseiller général de la Plaine des Palmistes) en faveur de la candidature de Nassimah Dindar en tant que présidente et celle de Cyrille Melchior (conseiller général de Saint-Paul 2) au poste de premier vice-président.
Il n'y aura donc pas eu de revirement de dernière minute. Pas plus qu'il n'y a eu d'accord entre le groupe PCR - Alliance et le groupe socialiste. Les deux composantes de l'opposition ont chacune présenté un candidat, Éric Fruteau pour les communistes, Patrick Lebreton pour le PS.
Présidée par le doyen d'âge André-Maurice Pihouée (71 ans, conseiller UMP de Saint-Pierre 1) et avec la plus jeune élue, Monica Govindin (25 ans, conseillère communiste du Port 2) pour secrétaire de séance, l'assemblée plénière a commencé à 9 heures 45. preuve que les jeux étaient faits, c'est sous les applaudissements de ses partisans que Nassimah Dindar a fait son entrée dans l'hémicycle.
À peine une heure plus tard, après le discours du président sortant et les opérations de vote, l'affaire était entendue. Nassimah Dindar devenait la première femme à présider le conseil général de La Réunion.
"Je souhaite la direction la plus collégiale possible du Département afin de partager les prises de décisions" affirmait-elle dans le discours de politique générale. Elle soulignait que "Les Réunionnais ont été nombreux a exprimer une réelle inquiétude à l'occasion de ces élections. Nous avons le devoir impérieux de leur écouter et d'apporter des solutions". Faisons allusion à la politique menée par le gouvernement Raffarin , elle estimait que "si des réformes sont nécessaires, certaines d'entre elles amplifient injustement les efforts qui doivent fournir les plus démunis" et que pour ces derniers "le sacrifice est d'autant plus lourd qu'ils n'ont plus rien à sacrifier".
Après une heure de suspension, les élus ont procédé à l'élection de la commission permanente de l'assemblée.

La commission permanente du conseil général

Présidente : Nassimah Dindar
1er vice-président : Cyrille Melchior
2ème vice-président : Jean-Louis Lagourgue
3ème vice-président : Cyrille Hamilcaro
4ème vice-président : Ary mondon
5ème vice-président : André-Maurice Pihouée
6ème vice-président : Serge Hoarau
7ème vice-président : Jean-Claude Lacouture
8ème vice-président : Michel Dennemont
9ème vice-président : Marco Boyer
10ème vice-président : Ibrahim Dindar
11ème vice-président : Bruno Mamindy-Pajany
12ème vice-président : Daniel Tholozan
13ème vice-président : Daniel Gonthier
14ème vice-président : Jean-Luc Poudroux

Membres :
Jean-Marc Bénard
Rico Floriant
Pierre Heideger
Paul Técher
Willy tan
Jean-Marie Virapoullé
Patrick Lebreton
Philippe Leconstant
Jean-Jacques Leconstant
Jean-Jaques Vlody
Éric Fruteau
Maurice Gironcel
Jean-Fred Gonthier
Jean-Yves Langenier
Graziella Leveneur
Roland Robert
Alain Zanéguy

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !