Journée mondiale de la lutte contre le VIH :

La Réunion contre le sida


Publié / Actualisé
"La Réunion contre le sida" ou "tous contre le sida" tels étaient les slogans scandés par plus de 300 personnes dans les rues de Saint-Denis, ce 1er décembre 2005. Toutes et tous se sont mobilisés à l'occasion de la journée mondiale de la lutte contre le sida. Les manifestants, des lycéens et collégiens de Saint-Denis ainsi que des membres de l'association RIVE se sont vêtus de rouge. Ils ont formé sur le Barachois, un grand ruban rouge humain, symbole de la lutte contre le sida
"La Réunion contre le sida" ou "tous contre le sida" tels étaient les slogans scandés par plus de 300 personnes dans les rues de Saint-Denis, ce 1er décembre 2005. Toutes et tous se sont mobilisés à l'occasion de la journée mondiale de la lutte contre le sida. Les manifestants, des lycéens et collégiens de Saint-Denis ainsi que des membres de l'association RIVE se sont vêtus de rouge. Ils ont formé sur le Barachois, un grand ruban rouge humain, symbole de la lutte contre le sida
Le rendez-vous était donné à 9 heures 30 au rond-point du Jardin de l'Etat pour le départ du cortège. En tête de cortège, la présidente de l'association RIVE, le docteur Catherine Gaud et Pierre Vergès qui représentait le conseil régional ainsi que des personnes atteintes de la maladie. En hommage aux de 40 millions victimes du sida dans le monde et aux personnes vivant avec le VIH-Sida, le Quatuor Psophos, a interprété le "Chaconne" de Purcell.

Ruban rouge humain

Pour marquer de manière symbolique cette action, des élèves de différentes classes du chef-lieu ont réalisés des centaines de tableaux sur lesquels figurait leur vision du virus. Ces ?uvres seront prochainement exposés à l'artothèque de Saint-Denis. Le cortège s'est ensuite dirigé vers le Barachois en passant par la rue de la Paris et l'Avenue de la Victoire. Cette marche de la solidarité s'est clôturée par la formation d'un grand ruban rouge humain autour de la fontaine du Barachois.
Par ailleurs, jusqu'au samedi 3 décembre, sur le front de mer de Saint-Pierre à la Ravine Blanche, un village "protège à zot" accueillera les lycéens et les collégiens. Des activités sportives seront proposées ainsi qu'un quiz géant. 700 élèves se sont déjà inscrits.

Audrey Hoarau
   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !