Premier tour des législatives :

La moitié des électeurs aux urnes


Publié / Actualisé
Le premier tour des législatives n'a guère passionné les Réunionnais. À peine la moitié de l'électorat, 50,12%, a fait le déplacement jusqu'aux urnes des 5 circonscription. La tendance s'était dessinée dès le début de matinée ce dimanche 10 juin 2007. Elle ne s'est pas inversée. Les pics de participation enregistrés pour le premier tour de la présidentielle en avril dernier ne sont même pas effleurés
Le premier tour des législatives n'a guère passionné les Réunionnais. À peine la moitié de l'électorat, 50,12%, a fait le déplacement jusqu'aux urnes des 5 circonscription. La tendance s'était dessinée dès le début de matinée ce dimanche 10 juin 2007. Elle ne s'est pas inversée. Les pics de participation enregistrés pour le premier tour de la présidentielle en avril dernier ne sont même pas effleurés
Il y aurait eu trop de candidats, la célébration des communions, la proximité de la présidentielle, la lassitude des électeurs et sans doute un peu de tout cela. Chacun y va de son analyse pour expliquer la chute de participation par rapport à la présidentielle en oubliant peut-être que ces dernières années, les législatives n'ont jamais beaucoup mobilisé l'électorat.
Première conséquence de cette faible participation, aucun candidat ne devrait être élu dès ce dimanche soir. Pour décrocher le siège de député au premier tour il faut en effet obtenir - outre la majorité absolue (la moitié des voix plus une) -, les suffrages d'au moins 25% des inscrits. Ce qui semble difficile à atteindre pour l'un ou l'autre des postulants, compte tenu de la faible participation et du nombre élevé de candidats dans chacune des 5 circonscriptions (19 dans la première, 9 dans la deuxième, 12 dans la troisième, 12 dans la quatrième et 16 dans la cinquième)
   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !