Prix à la consommation :

Publication du "chariot-type"


Publié / Actualisé
La préfecture publie ce vendredi 17 octobre 2008, à 17h, le premier relevé de prix d'un panier de 90 produits, réalisé au sein de l'observatoire de prix, afin de contrôler régulièrement l'évolution des prix. "Insuffisant", répond le collectif Agir Pou Nout Tout qui lance, ce vendredi, une campagne d'affichage pour demander plus de transparence sur la formation des prix.
La préfecture publie ce vendredi 17 octobre 2008, à 17h, le premier relevé de prix d'un panier de 90 produits, réalisé au sein de l'observatoire de prix, afin de contrôler régulièrement l'évolution des prix. "Insuffisant", répond le collectif Agir Pou Nout Tout qui lance, ce vendredi, une campagne d'affichage pour demander plus de transparence sur la formation des prix.
90 produits ont été choisis par la commission chariot-type de l'observatoire des prix pour figurer sur la liste et former le "chariot-type". Le prix de ces produits sera relevé dans une dizaine de grandes surfaces et publié chaque mois, ce qui permettra de comparer les enseignes entre elles et de mesurer l'évolution des prix.
La commission chariot type de l'observatoire des prix est présidée par Pascal Thiaw-Kine, président de la CGPME, et PDG de la centrale d'achat Distridom, ce qui pose problème au collectif Agir Pou Nout Tout. "Comment se fait-il que c'est un patron de la grande distribution qui compose ce chariot ? ", s'interroge Jean-Hugues Ratenon, représentant du collectif de défense du pouvoir d'achat panonnais.
Le collectif lance une campagne d'affichage de 2000 posters, placardés sur l'ensemble de l'île et sur lesquels on peut lire le slogan suivant : "Celui qui paye a le droit de savoir. Di a nou la vérité sur le band prix", à partir de ce vendredi 17 octobre.
"Nous demandons plus de transparence sur la formation des prix, explique Jean-Hugues Ratenon. En métropole, l'observatoire des prix et des marges, au sein de la direction générale de la concurrence, de la consommation
et de la répression des fraudes, a référencé 100 000 références. Le chariot-type c'est bien, mais les choses traînent et nous manquons toujours de données."

Imaz Press Réunion - http://
   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !