Sécurité routière :

Les routes bleues font le bilan


Publié / Actualisé
Près de 700 policiers et gendarmes se sont mobilisés pour le week-end bleu qui a eu lieu les 5, 6 et 7 décembre. Cette action spécifique à la Réunion vise à rappeler que la violence routière reste encore l'une des premières causes de mortalité.
Près de 700 policiers et gendarmes se sont mobilisés pour le week-end bleu qui a eu lieu les 5, 6 et 7 décembre. Cette action spécifique à la Réunion vise à rappeler que la violence routière reste encore l'une des premières causes de mortalité.
Plus de 12 000 véhicules et 978 deux-roues ont été contrôlés lors du troisième week-end bleu de l'année. Même si les délits liés à l'alcool et à la vitesse marquent une diminution cette année, l'augmentation présumée des infractions par rapport à 2007 tend à se confirmer. En juillet 2008, le nombre d'infractions relevées par rapport au nombre de contrôles effectués est de 12% alors qu'à la même époque, l'année dernière, ce chiffre n'était que de 9.43%. Par contre le nombre de conducteurs conduisant sans permis de conduire semble avoir diminué, 11 infractions en trois jours, contre 46 précédemment.
Dans un communiqué, la préfecture a tenu à faire savoir que le nombre de tués sur les routes réunionnaises était de 48 au 30 novembre 2008 dont 29% de motards. Il était de 60 à la même date de l'année 2007, avec 44% de pilotes de deux roues.
   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !