Nouvel an :

Au revoir 2008, bonjour 2009


Publié / Actualisé
C'est chez soi, sur les plages, en discothèques, dans les Hauts en famille ou entre amis les Réunionnais célèbrent l'arrivée de la nouvelle année. L'occasion pour tous d'enterrer de manière festive 2008 mais surtout d'amorcer tout doucement l'année 2009. Dire Au revoir à 2008, c'est repasser en boucle une actualité riche, marquée par de grandes tristesses et de grands moments de bonheur. 2009 arrive avec son lot de bouleversements.
C'est chez soi, sur les plages, en discothèques, dans les Hauts en famille ou entre amis les Réunionnais célèbrent l'arrivée de la nouvelle année. L'occasion pour tous d'enterrer de manière festive 2008 mais surtout d'amorcer tout doucement l'année 2009. Dire Au revoir à 2008, c'est repasser en boucle une actualité riche, marquée par de grandes tristesses et de grands moments de bonheur. 2009 arrive avec son lot de bouleversements.
De 2008, on retiendra la remontée des chiffres du chômage, la réforme avortée du ministre Xavier Darcos en décembre, mais surtout la crise financière qui présage une mauvaise année 2009 pour les TPE/PME.

Àl'échelle locale, on retiendra surtout les élections municipales et cantonales de mars 2008 qui ont détrôné des hommes politiques en place depuis des années et les ralé-poussé puis la dissolution de la chambre des métiers. On n'oubliera pas la bataille lancée par les transporteurs début novembre pour faire baisser le prix des carburants. Un bras de fer qui restera à jamais gravé dans les mémoires des automobilistes bloqués pendant plusieurs jours sur un réseau routier paralysé.

On se souviendra de la campagne sucrière mitigée, du déménagement du Sakifo festival à Saint-Pierre, de la rencontre entre Thierry Gauliris et Cali sur le dernier album de Baster, de l'affaire des sacs Pardon, et puis des éruptions du Piton de la Fournaise en toute intimité.

2008 a aussi été marqué par une série de disparitions de personnalités marquantes à l'échelle internationale qui ont affecté plus particulièrement les Réunionnais. Celle du poète martiniquais Aimé Césaire, de S?ur Emmanuelle engagée dans la lutte contre la pauvreté ou encore celle du très célèbre chanteur Henri Salvador, pour ne citer qu'eux.

En 2008, les addicted de la mode ont pleuré Ted Lapidus mais surtout le couturier Yves Saint-Laurent. Les cinéphiles la disparition de Guillaume Depardieu. Mais, La Réunion a été particulièrement affectée par la mort des dix soldats en Afghanistan en août 2008 car parmi eux il y avait le jeune tamponnais Anthony Rivière.

De 2008, on retiendra aussi les bonnes nouvelles comme la libération d'Ingrid Bétancourt, la Palme d'or d'un film français à Cannes, la victoire des handballeurs français aux Jeux Olympiques, la propulsion du nageur français Alain Bernard sur le podium olympique.

De 2008 on retiendra enfin l'élection de Barrack Obama aux États-Unis, premier Noir à accéder au pouvoir.

À toutes et à tous bonne heureuse année 2009.
   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !