Musulmans chiites de La Réunion :

Une procession pour Achoura


Publié / Actualisé
À l'occasion de l'Achoura, la communauté musulmane Shia Isnashri de La Réunion a organisé, ce mercredi 7 janvier 2008, une procession sur le boulevard sud à Saint-Denis. Les Musulmans chiites ont marché pour commémorer la mort de Hussein, petit-fils du prophète Mahomet et pour condamner les violences notamment dans la Bande de Gaza. Les croyants étaient une centaine, habillés de noir, la couleur du deuil.
À l'occasion de l'Achoura, la communauté musulmane Shia Isnashri de La Réunion a organisé, ce mercredi 7 janvier 2008, une procession sur le boulevard sud à Saint-Denis. Les Musulmans chiites ont marché pour commémorer la mort de Hussein, petit-fils du prophète Mahomet et pour condamner les violences notamment dans la Bande de Gaza. Les croyants étaient une centaine, habillés de noir, la couleur du deuil.
Les pénitents portaient des panneaux où il était inscrit "équité", "vérité", "justice" ou encore "solidarité". Le porte-parole de la communauté relate que ce message est d'actualité. "Nous déplorons ce qui se passe entre l'Israël et la Palestine. Nous y voyons l'image de la détresse de l'Humanité et de l'immobilisme des organisations internationales. Ce cortège porte aussi le deuil de toutes les valeurs de l'humanité " regrette-t-il.

Achoura correspond au dixième jour du mois de Muharram, le premier mois de l'année musulmane ("Achara" signifie dix en arabe) Ce jour revêt une signification différente pour les deux grands courants de l'Islam, le sunnisme et le chiisme.

Pour les Sunnites, c'est une fête plus spécialement dédiée aux enfants et à la famille avec distribution de friandises et de cadeaux.
Pour les Chiites c'est une journée de deuil commémorant la mort de l'imam Hussein. Petit-fils du prophète Mahomet et fils de Ali ibnou abi Talib, il a été tué et décapité au combat. L'Achoura est aussi un jour de repentance pour les Chiites. Pour obtenir le pardon de Dieu, pour les fautes et celles de l'Humanité, certains pénitents se flagellent publiquement.
   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !