Intersyndicale des professionnels de la route :

"Une réunion plutôt satisfaisante"


Publié / Actualisé
À l'issue de la réunion, qui s'est tenue ce lundi 26 janvier 2009 à la préfecture, l'intersyndicale des professionnels de la route s'est dite satisfaite de ce qui a été décidé. Selon Jean Bernard Caroupaye, premier vice-président de la fédération nationale des transporteurs routiers (FNTR), "le fioul ne sera pas taxé pour les professionnels de la route". Seul le fioul lourd subira une taxation, "mais cela ne concerne que les usiniers".
À l'issue de la réunion, qui s'est tenue ce lundi 26 janvier 2009 à la préfecture, l'intersyndicale des professionnels de la route s'est dite satisfaite de ce qui a été décidé. Selon Jean Bernard Caroupaye, premier vice-président de la fédération nationale des transporteurs routiers (FNTR), "le fioul ne sera pas taxé pour les professionnels de la route". Seul le fioul lourd subira une taxation, "mais cela ne concerne que les usiniers".
Le directeur de Cabinet, Philippe Le Moing-Surzur a laissé entendre, toujours selon jean Bernard Caroupaye, qu'il y aurait une baisse significative des prix du carburant à la pompe début février. Rappelons que l'intersyndicale réclame le carburant à moins d'un euro, pour le moment le montant de la baisse n'est pas connu.
Il reste encore une interrogation, concernant la pérennisation du dispositif d'aide aux transporteurs (10 centimes de subvention par litre de carburant) mis en place par la région. "Nous verrons avec la région quand l'enveloppe de 2,5 millions d'aide sera vide, pour l'instant nous continuons avec le dispositif, ensuite nous verrons... ", rapporte le vice président de la FNTR.
   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !