Évasion de Juliano Verbard :

Gardes-à-vue en cascade


Publié / Actualisé
À l'issue de 48 heures de garde-à-vue deux hommes et une femme ont été présentés au tribunal de Saint-Denis ce mercredi matin 29 avril 2009. Il s'agirait de proches de la secte dirigée par Juliano Verbard, dit "Petit lys d'amour". Ce dernier est en cavale depuis lundi après s'être évadé par hélicoptère de la prison de Domenjod (Saint-Denis) avec deux complices. Des portraits des trois hommes ont été diffusés par les gendarmes dans les médias et les lieux publics. Des battues sont organisées par les forces de l'ordre notamment dans l'Est de l'île. Plusieurs adeptes de la secte sont entendus par les enquêteurs. Mais pour le moment Juliano Verbard et ses complices restent introuvables.
À l'issue de 48 heures de garde-à-vue deux hommes et une femme ont été présentés au tribunal de Saint-Denis ce mercredi matin 29 avril 2009. Il s'agirait de proches de la secte dirigée par Juliano Verbard, dit "Petit lys d'amour". Ce dernier est en cavale depuis lundi après s'être évadé par hélicoptère de la prison de Domenjod (Saint-Denis) avec deux complices. Des portraits des trois hommes ont été diffusés par les gendarmes dans les médias et les lieux publics. Des battues sont organisées par les forces de l'ordre notamment dans l'Est de l'île. Plusieurs adeptes de la secte sont entendus par les enquêteurs. Mais pour le moment Juliano Verbard et ses complices restent introuvables.
Selon" le Journal de l'Île de La Réunion" de ce mercredi, les trois hommes ayant pris en otage le pilote et le mécanicien de l'hélico qui a servi à l'évasion auraient été identifiés. Il s'agirait de Pierre-Rodolphe Cadet, de Jean-René Gence et de Guillaume Maillot. Tous sont des adeptes de la secte et des proches de Juliano Verbard. Tous sont introuvables depuis lundi.

Rappelons que Juliano Verbard avait orchestré le vendredi 3 août 2007 l'enlèvement au domicile de ses parents du jeune Alexandre, 12 ans au moment des faits. Il l'avait désigné comme son successeur à la tête de la secte "Coeur douloureux et immaculé de Marie". L'enfant avait été retrouvé et libéré le dimanche 5 août 2007 par les forces de l'ordre au Tampon. Juliano Verbard et ses disciples avaient quant à eux été arrêtés.



Cet enlèvement a été commis alors que Juliano Verbard était en cavale et recherché pour des faits de viols et agressions sexuelles perpétrés sur mineur en 2005. En 2008 il avait été condamné dans ce dossier à 15 ans de réclusion criminelle. L'affaire de l'enlèvement d'Alexandre n'a pas encore été jugée. Juliano Verbard, les Michel père et fils et quelques-uns de leurs complices sont toujours en détention préventive pour ces faits.
   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !