Transport urbain :

Tram train: nouvelle enquête


Publié / Actualisé
La Région a annoncé ce mercredi 10 juin qu'elle ne ferait pas appel de la décision du tribunal administratif concernant le tram train. Le 23 avril dernier, le tribunal avait remis en cause une partie du tracé suite à un recours déposé par une association de riverains de la rue Lucien Gasparin à Saint-Denis. Pour satisfaire le juge, la Région a décidé d'apporter une "information éclairée" sur la sécurisation de cette portion. Elle lancera prochainement une nouvelle enquête publique sur cette partie du tracé. Le calendrier et le tracé seront respectés a rappelé le vice président de Région Pierre Vergès.
La Région a annoncé ce mercredi 10 juin qu'elle ne ferait pas appel de la décision du tribunal administratif concernant le tram train. Le 23 avril dernier, le tribunal avait remis en cause une partie du tracé suite à un recours déposé par une association de riverains de la rue Lucien Gasparin à Saint-Denis. Pour satisfaire le juge, la Région a décidé d'apporter une "information éclairée" sur la sécurisation de cette portion. Elle lancera prochainement une nouvelle enquête publique sur cette partie du tracé. Le calendrier et le tracé seront respectés a rappelé le vice président de Région Pierre Vergès.
Le recours du tribunal portait en fait sur une portion du tracé du tram train située au niveau de la rue Lucien Gasparin. Mesurant environ 700 mètres sur les 40 kms de voie prévus au total, elle est située entre l'hôtel de ville de Saint-Denis. " Nous allons sécuriser la falaise et l'enquête publique portera uniquement sur cette partie du tracé et non sur l'ensemble " a indiqué Etienne Catz, directeur du projet.
Cette consultation publique ne modifie en rien le calendrier du projet tram train évalué à un milliard six cents millions d'euros par la Région. Fin juin, la région recevra les offres finales. L'assemblée plénière devrait examiner les propositions en septembre. Les travaux commenceront en 2010.
" La décision du tribunal administratif sur la rue Lucien Gasparin ne remet pas en cause le planning général des acquisitions foncières nécessaires pour la réalisation du projet. Le processus continue donc " a insisté ce mercredi 10 juin, Pierre Vergès. Et le vice-président de Région de compléter cette affirmation par les propos tenus par la ministre de l'économie Christine Lagarde dans un courrier adressé au président Paul Vergès " J'estime que la réalisation de ce projet est prioritaire... et j'ai décidé de déclarer le projet tram train éligible à la garantie de financement."
La mise en service du tram train est prévue pour 2013. Il devrait résorber dans un premier temps les problèmes de circulation dans le Nord de l'île.
   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !