Santé publique :

Pandémie de grippe A


Publié / Actualisé
La grippe A est désormais considérée comme une pandémie. L'Organisation mondiale de la santé (OMS) a en effet déclenché ce jeudi 11 juin 2009, le niveau 6 d'alerte maximale face à la maladie. C'est la première alerte à la pandémie du 21ème siècle. Selon le dernier bilan de l'OMS, 74 pays ont officiellement signalé 29 000 cas de grippe A (73 en France), dont 144 mortels. Proportionnellement, le virus tue 4 fois plus qu'une grippe saisonnière. 73 malades ont été recensés en France. A La Réunion, aucun cas n'est actuellement recensé. La maladie se transmet d'humain à humain. La pandémie signifie qu'une affection touche une majorité de régions et de pays.
La grippe A est désormais considérée comme une pandémie. L'Organisation mondiale de la santé (OMS) a en effet déclenché ce jeudi 11 juin 2009, le niveau 6 d'alerte maximale face à la maladie. C'est la première alerte à la pandémie du 21ème siècle. Selon le dernier bilan de l'OMS, 74 pays ont officiellement signalé 29 000 cas de grippe A (73 en France), dont 144 mortels. Proportionnellement, le virus tue 4 fois plus qu'une grippe saisonnière. 73 malades ont été recensés en France. A La Réunion, aucun cas n'est actuellement recensé. La maladie se transmet d'humain à humain. La pandémie signifie qu'une affection touche une majorité de régions et de pays.
En annonçant le déclenchement de l'alerte 6, l'OMS a qualifié la pandémie de "modérée" et n'a pas recommandé la fermeture de frontières, ni aucune restriction de mouvement des personnes, des biens et des services. "La phase 6 concerne l'expansion géographique. Cet événement est pour l'instant un événement de portée modérée car le nombre de cas est élevé mais la maladie est globalement assez bénigne" a précisé l'OMS.

L'Organisation mondiale de la santé considère que la maladie va continuer à s'étendre dans le monde. Elle ajoute qu'une seconde vague, susceptible d'être plus virulente que la première, pourraient aussi frapper les pays déjà touchés par la maladie

Malgré cette annonce, Roselyne Bachelot, ministre de la santé a déclaré que la France envisageait de rester en phase 5. Elle a précisé que l'OMS laissait à chaque pays le soin de décider de sa propre politique en la matière.

C'est la première fois depuis 41 ans qu'une alerte de niveau 6 est déclenchée par l'OMS. La dernière pandémie, la grippe de Hong Kong en 1968, avait fait environ un million de morts. La grippe saisonnière habituelle fait chaque année de 250.000 à 500.000 morts.
   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !