Prime bagasse :

Une lettre pour Nicolas Sarkozy


Publié / Actualisé
Le blocage de la centrale thermique de Bois Rouge (Saint-André) a été levé en milieu de journée ce mercredi 31 mars 2010. La cinquantaine de planteurs qui manifestaient pour réclamer le versement d'une avance sur la prime bagasse ont obtenu l'assurance que leur doléance serait transmise à Nicolas Sarkozy. Didier Robert, président de la Région, s'est en effet engagé à remettre une motion en ce sens au président de la République qu'il rencontre ce jeudi. La manifestation était organisée à l'appel de l'Union des forces agricoles de La Réunion (UFA) et des Jeunes agriculteurs de La Réunion.
Le blocage de la centrale thermique de Bois Rouge (Saint-André) a été levé en milieu de journée ce mercredi 31 mars 2010. La cinquantaine de planteurs qui manifestaient pour réclamer le versement d'une avance sur la prime bagasse ont obtenu l'assurance que leur doléance serait transmise à Nicolas Sarkozy. Didier Robert, président de la Région, s'est en effet engagé à remettre une motion en ce sens au président de la République qu'il rencontre ce jeudi. La manifestation était organisée à l'appel de l'Union des forces agricoles de La Réunion (UFA) et des Jeunes agriculteurs de La Réunion.
Rappelons que l'ensemble des industriels et des planteurs étaient parvenus à un protocole d'accord répartissant la nouvelle valeur de la bagasse. Cet accord attribuait 11,30 euros/ tonne aux planteurs et 1,70 euro/tonne pour les industriels. Chacune des deux parties s'engageait également à verser 25 centimes d'euros au sein d'eRcane, centre de recherche et de formation, qui représente la canne réunionnaise à l'international.

Le versement de cette prime devait intervenir trois mois après la signature de l'accord, à savoir le 21 mars 2010.

Au 28 mars 2010, toujours rien n'a été versé. Les agriculteurs sont donc très inquiets. Nombreux sont ceux qui attendent le versement de cette prime pour rembourser leurs fournisseurs. "Ce serait une grosse bouffée d'oxygène pour tous", soulignait récemment Jean-Yves Minatchy, président de la chambre d'agriculture. Cette prime constitue en moyenne une entrée de trésorerie de 6 000 à 8 000 euros par planteur.

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !

Illustration : Kwa Films

Kwa Films

37 reportage(s)