Cour d'Assises :

Jean-Pierre Pothin condamné à 15 années de réclusion


Publié / Actualisé
A 11h33, ce vendredi 2 avril 2010, la cour d'assises a rendu son verdict et condamne Jean-Pierre Pothin à 15 années de réclusion criminelle pour le meurtre de Philippe Robert dit Thérinca, "le Lion des Camélias", selon le Quotidien. La légitime défense a été écartée. Le procès de Jean-Pierre Pothin avait commencé ce mercredi matin 31 mars aux Assises de Saint-Denis. Les faits reprochés à l'accusé, un ami d'enfance de la victime, s'étaient produits le 25 août 2008 aux Camélias (Saint-Denis).
A 11h33, ce vendredi 2 avril 2010, la cour d'assises a rendu son verdict et condamne Jean-Pierre Pothin à 15 années de réclusion criminelle pour le meurtre de Philippe Robert dit Thérinca, "le Lion des Camélias", selon le Quotidien. La légitime défense a été écartée. Le procès de Jean-Pierre Pothin avait commencé ce mercredi matin 31 mars aux Assises de Saint-Denis. Les faits reprochés à l'accusé, un ami d'enfance de la victime, s'étaient produits le 25 août 2008 aux Camélias (Saint-Denis).
C'est une mésentente entre les compagnes de l'accusé et de la victime qui a débouché sur le drame. Malgré l'amitié liant leurs compagnons, les deux femmes ne s'entendaient pas. Le 25 août 2008, après une nième dispute, Thérinca qui a quitté depuis quelques temps les Camélias pour aller habiter Sainte-Suzanne, revient dans le quartier. Il est venu vider la querelle. Il n'est pas armé, mais Jean-Pierre Pothin prend peur. Armé d'un fusil, il monte sur le toit de sa maison et tire à plusieurs reprises sur "le Lion". La victime s'écroule et décède peu de temps après.

Thérinca et Jean-Pierre Pothin étaient amis depuis l'enfance. Le second vivait dans l'ombre du premier lequel était bien connu dans le milieu des gros bras dionysiens. L'accusé encourt la réclusion criminelle à perpétuité.

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !