Les adeptes de Juliano Verbard en correctionnel :

Un an ferme pour Fabrice Michel


Publié / Actualisé
Les juges du tribunal correctionnel ont rendu leur jugement ce vendredi matin 14 mai 2010 concernant l'affaire de "recel de malfaiteurs" impliquant 16 adeptes de Juliano Verbard. Fabrice Michel, l'amant de Juliano Verbard, est condamné à un an de prison ferme, 11 mis en cause écopent de peines avec sursis allant de 3 à 18 mois pour avoir aidé le Petit Lys d'Amour lors de sa cavale en 2006 et en 2007. Quatre autres personnes sont relaxées.
Les juges du tribunal correctionnel ont rendu leur jugement ce vendredi matin 14 mai 2010 concernant l'affaire de "recel de malfaiteurs" impliquant 16 adeptes de Juliano Verbard. Fabrice Michel, l'amant de Juliano Verbard, est condamné à un an de prison ferme, 11 mis en cause écopent de peines avec sursis allant de 3 à 18 mois pour avoir aidé le Petit Lys d'Amour lors de sa cavale en 2006 et en 2007. Quatre autres personnes sont relaxées.
Patrice Daleton et Joseph Cadet écopent de 3 mois avec sursis, Sonia Flore et Pierre Rodolphe Cadet de 6 mois avec sursis, Alexin Michel et Jean-Charles Daleton de 8 mois avec sursis, Marie-Lucie Michel et Corine Michel de 10 mois avec sursis, John Daleton et Yolaine Cadet d'un an avec sursis et Sandrine Hoarau de 18 mois avec sursis. Fabrice Michel est le seul mis en cause à être condamné à une peine d'un an de prison ferme. Augusta Técher, Louis Yoland Hoarau, Anne-Lise Daleton et Jean-François Ferrère sont quant à eux relaxés.

En 2006, Juliano Verbard était condamné par la Cour d'Assises à 15 ans de réclusion criminelle pour le viol de deux frères âgés respectivement de 8 et 12 ans. Le Petit lys d'amour, absent de son procès, était recherché activement par les forces de l'ordre. 16 de ses adeptes, jugés ce vendredi, l'ont aidé à se cacher jusqu'à ce qu'il soit retrouvé en août 2007 et arrêté au Tampon après l'enlèvement du jeune Alexandre.

Ces 16 personnes alors arrêtées pour "recel de malfaiteur", ont été présentées au tribunal correctionnel le 16 avril dernier. L'affaire avait été mise en délibéré pour ce vendredi 14 mai.

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !