Après la mort d'un jeune lycéen sur le chemin des Anglais :

Marche blanche pour Aafifoudine


Publié / Actualisé
Environ 300 personnes ont participé au Port ce jeudi matin 20 mai 2010 à la marche blanche organisée en hommage à Aafifoudine Aboudou. La manifestation était organisée par la famille et par l'association "Vérité et justice pour Aafifoudine". Le cortège a défilé du domicile de la famille Aboudou jusqu'au lycée Léon de Lepervenche où était scolarisé le jeune homme. Le jeune lycéen a trouvé la mort le 30 avril dernier sur le chemine des Anglais (la Possession) lors d'une course de montagne comptant pour le bac. Le cortège est entré dans la cour du lycée. De nombreux élèves se sont alors joints à l'hommage. Les obsèques d'Aafifoudine auront lieu prochainement. Il n'y aura en effet pas de contre autopsie a en effet annoncé Ali Aboudou, le père du jeune homme.
Environ 300 personnes ont participé au Port ce jeudi matin 20 mai 2010 à la marche blanche organisée en hommage à Aafifoudine Aboudou. La manifestation était organisée par la famille et par l'association "Vérité et justice pour Aafifoudine". Le cortège a défilé du domicile de la famille Aboudou jusqu'au lycée Léon de Lepervenche où était scolarisé le jeune homme. Le jeune lycéen a trouvé la mort le 30 avril dernier sur le chemine des Anglais (la Possession) lors d'une course de montagne comptant pour le bac. Le cortège est entré dans la cour du lycée. De nombreux élèves se sont alors joints à l'hommage. Les obsèques d'Aafifoudine auront lieu prochainement. Il n'y aura en effet pas de contre autopsie a en effet annoncé Ali Aboudou, le père du jeune homme.
Les organisateurs avaient décidé que la manifestation serait silencieuse. Elle l'a été, même si sous la pression de la douleur, l'une des s?urs du jeune homme a craqué nerveusement. Très émus, le proviseur du lycée et une élue de la commune du Port ont a rendu hommage au jeune homme, "un excellent élève et un bon camarade" selon l'expression du proviseur.

Ali Aboudou a ensuite pris la parole. Très digne, il a rappelé combien il était fier de son fils. Il a aussi appelé au calme "en mémoire d'Aafifoudine". Il a terminé en lançant un appel à témoin. "Si jamais quelqu'un sait quelque chose sur ce qui s'est passé, je lui demande de venir nous voir. Il ne faut pas rester avec cela sur la conscience. Aidez-nous à trouver la vérité" a insisté le père du jeune homme.

Il a par ailleurs annoncé qu'il n'y aurait pas de contre autopsie. Les enquêteurs seraient en effet suffisamment renseignés sur les causes médicales de la mort du lycéen. Les obsèques d'Aafifoudine auront lieu dans quelques jours.

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !