MENU

Mafate - Deux morts dans un crash d'hélicoptère :

André Bègue et son passager tués


Posté par
Un hélicoptère s'est écrasé vers 13 heures 30 ce lundi 31 mai 2010 au col des B?ufs dans le cirque de Mafate. Le crash a coûté la vie à deux personnes : André Bègue (notre photo), pilote chevronné et dirigeant de Mafate hélicoptère auquel appartenait l'hélicoptère accidenté, et un jeune salazien de 16 ans, en formation au sein de cette entreprise. L'appareil, un Robinson, s'est complètement disloqué sous le choc. Les circonstances du drame ne sont pas encore déterminées, mais selon les premières informations, l'engin aurait eu un problème de portance. Dans la matinée, un autre appareil de type Robinson, s'était écrasé à Grand Bassin dans le Sud. Les deux personnes qui étaient à bord sont indemnes.
Un hélicoptère s'est écrasé vers 13 heures 30 ce lundi 31 mai 2010 au col des B?ufs dans le cirque de Mafate. Le crash a coûté la vie à deux personnes : André Bègue (notre photo), pilote chevronné et dirigeant de Mafate hélicoptère auquel appartenait l'hélicoptère accidenté, et un jeune salazien de 16 ans, en formation au sein de cette entreprise. L'appareil, un Robinson, s'est complètement disloqué sous le choc. Les circonstances du drame ne sont pas encore déterminées, mais selon les premières informations, l'engin aurait eu un problème de portance. Dans la matinée, un autre appareil de type Robinson, s'était écrasé à Grand Bassin dans le Sud. Les deux personnes qui étaient à bord sont indemnes.
"Dans un premier temps, on a vu l'appareil se poser en haut du col des Boeufs, il a redécollé au bout d'un moment, et il s'est écrasé presque immédiatement", témoigne encore choqué un randonneur qui a assisté au drame. Au micro de Radio Réunion, il a indiqué avoir immédiatement averti les secours. "L'hélicoptère est parti en morceau, j'ai appelé les secours en espérant que le pilote avait échappé au crash", raconte encore le randonneur.

Rapidement sur place les secours n'ont hélas rien pu faire. Les deux victimes, André Bègue et le jeune Salazien étaient déjà décédés.

C'est tout le cirque de Mafate, et en particulier le village de La Nouvelle, qui est sous le choc. Serviable et convivial, André Bègue était considéré comme "le service public du service", selon l'expression de plusieurs Mafatais.

Et pour cause, c''est lui qui assurait le ravitaillement du cirque en marchandises diverses. C'est également lui qui procédait à l'évacuation des déchets. "Très connu dans le cirque pour ses activités et apprécié de tous, Monsieur Bègue a beaucoup ?uvré pour le désenclavement de Mafate, pour lequel il faisait figure de pionnier.
Enfant du cirque, il a su, par sa persévérance acharnée, aller au bout de ses rêves : piloter un hélicoptère. Il était, d'une grande disponibilité pour les habitants de Mafate" souligne d'ailleurs Huguette Bello, la députée-maire de Saint-Paul, dans un communiqué rendant hommage au pilote.

André Bègue avait monté sa société Mafate hélicoptère il y a 8 ans. Il était considéré comme un pilote "émérite, talentueux et très professionnel" ainsi que le souligne Jacky Lebon, un pilote d'hélicoptère bien connu à La Réunion.

Une enquête est en cours pour déterminer les circonstances de l'accident. André Bègue était marié et père de famille.

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !