Campagne sucrière perturbée :

Pas de déblocage en vue


Publié / Actualisé
Les usines de Bois Rouge et du Gol sont toujours bloquées ce jeudi 22 juillet 2010 par les planteurs de cannes à l'appel des syndicats FDSEA, CGPER et Jeunes Agriculteurs. Les grévistes entendent ainsi protester contre la présence d'un contrôleur de l'usine lors du prélèvement servant à analyser la richesse de la canne. Une revendication qui n'a pas été entendue lors des deux réunions du CTICS (Centre Technique Interprofessionnel de la Canne et du Sucre) qui ont eu lieu ce mardi 20 et mercredi 21 juillet. Aucune nouvelle réunion du CTICS n'est prévue pour l'instant malgré la demande des syndicats d'agriculteurs. "Nous réfléchissons à un durcissement du mouvement", annoncent-ils.
Les usines de Bois Rouge et du Gol sont toujours bloquées ce jeudi 22 juillet 2010 par les planteurs de cannes à l'appel des syndicats FDSEA, CGPER et Jeunes Agriculteurs. Les grévistes entendent ainsi protester contre la présence d'un contrôleur de l'usine lors du prélèvement servant à analyser la richesse de la canne. Une revendication qui n'a pas été entendue lors des deux réunions du CTICS (Centre Technique Interprofessionnel de la Canne et du Sucre) qui ont eu lieu ce mardi 20 et mercredi 21 juillet. Aucune nouvelle réunion du CTICS n'est prévue pour l'instant malgré la demande des syndicats d'agriculteurs. "Nous réfléchissons à un durcissement du mouvement", annoncent-ils.
Pour rappel, les agriculteurs ont entamé leur mouvement de grève en bloquant l'usine de Bois-Rouge ce mardi 20 juillet pour protester contre des méthodes jugées "trop rigoureuses" d'analyse de la richesse de la canne. Méthode qui leur ferait perdre plusieurs points de richesse et donc de l'argent. Une première réunion au CTICS a permis d'obtenir la garantie que cette analyse se ferait désormais "de façon plus souple". Reste la question de la présence du contrôleur de l'usine lors de ces prélèvements. Les deux réunions n'ont pour l'instant pas permis de trouver une solution.

Mounice Najafaly pour
   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !