Taaf Kerguelen - Campagne scientifique POKER II :

Pour l'avenir de la pêche australe


Publié / Actualisé
La deuxième campagne d'estimation de la biomasse, Poker II a débuté ce vendredi 20 août 2010 autour de l'île de Kerguelen dans les terres australes et antarctiques françaises (Taaf) à bord du navire Austral. Basée sur le modèle de la première campagne Poker réalisée en septembre et octobre 2006, Poker II permettra d'évaluer, durant 30 à 45 jours, les ressources halieutiques de ce plateau, les potentiels d'exploitation et soutenir l'avenir de la pêche australe.
La deuxième campagne d'estimation de la biomasse, Poker II a débuté ce vendredi 20 août 2010 autour de l'île de Kerguelen dans les terres australes et antarctiques françaises (Taaf) à bord du navire Austral. Basée sur le modèle de la première campagne Poker réalisée en septembre et octobre 2006, Poker II permettra d'évaluer, durant 30 à 45 jours, les ressources halieutiques de ce plateau, les potentiels d'exploitation et soutenir l'avenir de la pêche australe.
L'objectif de cette campagne est d'estimer l'évolution à moyen terme de l'ensemble des ressources halieutiques présentes dans la zone économique exclusive (ZEE) de Kerguelen. Il s'agira ensuite d'envisager les possibilités de fixer des quotas pluriannuels de pêche, et d'exploiter d'autres ressources halieutiques, comme le poisson des glaces et le colin austral.
 Poker II permettra également aux scientifiques d'acquérir des connaissances sur la richesse des fonds marins austraux.

L'équipe scientifique de l'Austral est composée de 8 personnes, trois contrôleurs des pêches, deux assistants, un agent de la réserve naturelle des Taaf, un technicien ou chercheur en halieutique et un chef de mission.

Le coût de cette opération, pilotée par les Taaf, s'élève à 1,8 million d'euros, financé par la revente des produits capturés, une subvention du ministère chargé des pêches et une contribution de différents partenaires.




La pêche australe dans les eaux françaises concerne trois espèces: la légine à Kerguelen et Crozet, la langouste aux îles Saint-Paul et Amsterdam et le thon dans les îles Éparses du canal du Mozambique.



Dans cette zone, la pêche à la légine, poisson des mers australes, représente une valeur importante pour la pêcherie française et l'économie réunionnaise.

Le retour du navire Austral est prévu aux alentours du 30 octobre.

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !