Education- Centre consulaire de formation :

Création d'une école de la 2ème chance


Publié / Actualisé
La chambre de commerce et d'industrie de La Réunion (CCIR), en partenariat avec le conseil régional, lançait ce lundi 13 décembre 2010 le programme École de la deuxième chance (E2C) au centre consulaire de formation du Chaudron. Ce dispositif permet aux jeunes de 18-25 ans en grande difficulté d'insertion sociale et professionnelle d'accéder à une qualification professionnelle. Outre la mise à niveau des savoirs de base, l'EE2C s'articule autour de l'alternance en entreprise et du suivi personnalisé des jeunes pour faciliter leur formation.
La chambre de commerce et d'industrie de La Réunion (CCIR), en partenariat avec le conseil régional, lançait ce lundi 13 décembre 2010 le programme École de la deuxième chance (E2C) au centre consulaire de formation du Chaudron. Ce dispositif permet aux jeunes de 18-25 ans en grande difficulté d'insertion sociale et professionnelle d'accéder à une qualification professionnelle. Outre la mise à niveau des savoirs de base, l'EE2C s'articule autour de l'alternance en entreprise et du suivi personnalisé des jeunes pour faciliter leur formation.
À l'issue du parcours, les stagiaires auront la possibilité d'accéder à un emploi ou de poursuivre d'autres formations diplômantes.

L'E2C repose "sur une volonté d'une société plus juste", selon Eric Magamootoo. Pour sa dernière intervention en tant que président de la CCIR, ce dernier a insisté sur la nécessité d'aider ces jeunes. "Il faut faire en sorte que face à la recherche de travail, tout le monde soit à armes égales face à l'employabilité".

À La Réunion, près de 4 000 jeunes quittent chaque année le système scolaire sans aucune qualification ni diplôme. L'E2C s'adresse en priorité à ces derniers. Financé par l'Europe et la Région Réunion, le coût par stagiaire est de 6 300 ?. Les candidatures reposent uniquement sur le volontariat.

Deux groupes de 15 stagiaires ont déjà intégrés les sites de formation de la CCIR (le centre consulaire de formation du Chaudron et la Maison de l'entreprise de Saint-Pierre). Deux autres sites seront ouverts en 2011 dans l'Ouest et dans l'Est pour un objectif à terme de 500 nouveaux stagiaires chaque année.

À noter que le réseau école de la 2ème chance compte en France 62 écoles dans 33 départements pour plus de 7 300 places à la fin 2010.

Samuel Irlepenne pour
   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !