Campagne sucrière :

La prime bagasse va être versée aux planteurs


Publié / Actualisé
Dans les prochains jours, les industriels vont payer aux planteurs la prime bagasse pour la campagne 2010 - 2011. La décision a été prise ce jeudi 16 décembre 2010 lors d'une réunion du bureau de la commission paritaire de la canne et du sucre (CPCS). 11,05 euros par tonne de cannes livrées seront ainsi versés sur 75% du tonnage de chaque planteur. En effet, les sociétés sucrières ont reçu ce mercredi 15 décembre, un versement de la part de Séchilienne-Sidec sur les cannes réceptionnées jusqu'à octobre, indique le syndicat du sucre dans un communiqué publié ce jeudi soir. Séchilienne-Sidec est propriétaire des centrales thermiques du Gol et de Bois Rouge qui utilisent la bagasse comme combustible pour fabriquer de l'électricité.
Dans les prochains jours, les industriels vont payer aux planteurs la prime bagasse pour la campagne 2010 - 2011. La décision a été prise ce jeudi 16 décembre 2010 lors d'une réunion du bureau de la commission paritaire de la canne et du sucre (CPCS). 11,05 euros par tonne de cannes livrées seront ainsi versés sur 75% du tonnage de chaque planteur. En effet, les sociétés sucrières ont reçu ce mercredi 15 décembre, un versement de la part de Séchilienne-Sidec sur les cannes réceptionnées jusqu'à octobre, indique le syndicat du sucre dans un communiqué publié ce jeudi soir. Séchilienne-Sidec est propriétaire des centrales thermiques du Gol et de Bois Rouge qui utilisent la bagasse comme combustible pour fabriquer de l'électricité.
"Il a par ailleurs été convenu, que les 11,05 euros sur les tonnages restant seront payés au fur et à mesure des versements effectués par Séchilienne - Sidec" indique le syndicat du sucre. Ce mercredi, les planteurs avaient manifesté devant l'usine du Gol pour réclamer le versement de cette prime.

La bagasse est un sous produit de la canne utilisé comme combustible par les centrales thermiques du Gol et de Bois Rouge. Les planteurs ont réclamé pendant plusieurs années le paiement cette bagasse extraite de leur cannes. Ils n'ont obtenu gain de cause qu'en 2009.

Un accord signé le 21 décembre de cette année là entre les industriels et les syndicats de planteurs prévoit que 11,30 euros par tonne soient versés aux planteurs et 1,70 euro par tonne aux industriels. Les deux parties s'étaient engagées à verser 25 centimes d'euros chacune au sein d'eRcane, le centre de recherche et de formation sur la canne. En enlevant le montant de cette contribution, c'est un montant net de 11,05 euros par tonne livrée qui doit être versé aux planteurs.

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !