Météo :

La Réunion arrosée


Publié / Actualisé
Les fortes pluies qui s'abattent sur toute La Réunion, à l'exception relative du Sud, depuis ce jeudi 27 janvier 2011 ont provoqué des inondations et perturbent une partie du réseau routier. Ainsi depuis ce samedi les quartiers de Savanna et de la Grande Fontaine (Saint-Paul) sont partiellement inondés. Des éboulis se sont produits dans les falaises surplombant les routes du littoral et de Cilaos. Plusieurs radiers sont submergés. Les ravines des hauts de l'Ouest et du Nord charrient des flots boueux. Météo France a placé La Réunion en vigilance fortes pluies jusqu'à dimanche 17 heures.
Les fortes pluies qui s'abattent sur toute La Réunion, à l'exception relative du Sud, depuis ce jeudi 27 janvier 2011 ont provoqué des inondations et perturbent une partie du réseau routier. Ainsi depuis ce samedi les quartiers de Savanna et de la Grande Fontaine (Saint-Paul) sont partiellement inondés. Des éboulis se sont produits dans les falaises surplombant les routes du littoral et de Cilaos. Plusieurs radiers sont submergés. Les ravines des hauts de l'Ouest et du Nord charrient des flots boueux. Météo France a placé La Réunion en vigilance fortes pluies jusqu'à dimanche 17 heures.
Dans l'Est, le Nord et l'Ouest, pourtant généralement peu arrosé dans les bas, les pluies tombent quasiment sans discontinuer depuis la nuit de vendredi à samedi. Les précipitations sont fortes rendant souvent pénible la circulation sur le réseau routier et inondant en partie certains quartiers. "Ici c'est toujours la même chose, à chaque grosse pluie les rues sont inondées" lâche agacé un habitant de Savanna. Devant sa case et celle de ses voisins, une eau noirâtre monte jusqu'aux genoux. "Les varangues sont inondées mais heureusement les maisons n'ont pas été touchées. J'espère que cela va rester comme ça" lâche une voisine.

"Le problème est connu, la route principale (celle descendant de Bois de Nèfles vers le rond-point de Savanna - ndlr) a été construite en hauteur par rapport au quartier, alors dès qu'il y a beaucoup de pluie, tout descend chez nous" ne décolère pas un autre riverain. L'eau est entrée dans sa voiture garée devant son domicile et il écope comme il peut avec un seau.

Un peu plus loin dans le quartier de Grande Fontaine, les radiers ont débordé et la route n'est plus praticable en au moins deux endroits. C'est à pied, avec de l'eau jusqu'aux cuisses, que certains riverains regagnent leur domicile.

Cette même situation de radiers submergés par les eaux des ravines en furie se retrouve dans plusieurs zones des hauts de l'Ouest. C'est ensuite en cascades que l'eau déferle des falaises. Un spectacle particulièrement impressionnant lorsqu'il est vu de la route des Tamarins.

Si cet axe n'a pas vraiment souffert des intempéries ce n'est pas le cas de la route de Ciloas et de cette du littoral où des éboulis se sont produits sans faire de victimes. À noter que sur cette route, en raison de chutes de pierres, la circulation est interdite entre le tunnel et le carrefour RN1/RD41 dans le sens La Possession/Saint Denis jusqu'à nouvel ordre. La circulation est déviée par la RN6 (montée U2 Bellepierre)

L'avis de vigilance fortes pluies lancé par Météo France reste en vigueur jusqu'à dimanche 17 heures. Les services météo indiquent par ailleurs que de vendredi 16 heures à samedi 29 16 heures, il a été relevé 450 mm de pluies à la Plaine des Fougères, 225 mm à Bagatelle et 210 mm au Bois de Nèfles Saint Paul. Ce samedi, les pluies maximales en 3 heures ont atteint 137 mm à La Plaine des Fougères, 96 mm à Bagatelle, 103 mm au Bois de Nèfles Saint Paul et 108 mm à Saint Denis.

Mahdia Benhamla pour
   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !