Agriculteurs sinistrés :

Le Département débloque une aide de 150 000 euros


Publié / Actualisé
Le conseil général va verser une aide globale de 150 000 euros aux agriculteurs sinistrés d'abord par la sécheresse et ensuite par les fortes pluies. La décision a été annoncée ce mardi 1er février 2011 par la présidente du Département, Nassimah Dindar, lors de sa visite d'exploitations agricoles sinistrées dans le Sud et l'Ouest.
Le conseil général va verser une aide globale de 150 000 euros aux agriculteurs sinistrés d'abord par la sécheresse et ensuite par les fortes pluies. La décision a été annoncée ce mardi 1er février 2011 par la présidente du Département, Nassimah Dindar, lors de sa visite d'exploitations agricoles sinistrées dans le Sud et l'Ouest.
Accompagnée de Jean-Yves Minatchy, président de la chambre d'agriculture, Nassimah Dindar s'est rendue dans des exploitations de la Plaine des Cafres, à Saint-Joseph (Sud) et à Saint-Paul (Ouest).

Les 150 000 euros d'aides d'urgence seront affectés au financement de plusieurs mesures. Une partie de la somme financera à 50% le coût des fourrages importés d'Europe. Environ 400 tonnes seront achetées. Ce qui permettra au bétail d'être correctement nourri cet hiver. Cette importation est nécessaire puisqu'en raison de la sécheresse, les éleveurs n'ont pas pu constituer leurs stocks habituels de fourrages.

Une autre partie de l'aide abondera les subventions de l'État en faveur de l'achat d'engrais. Celui qui avait été épandu dans les champs de cannes a séché au soleil. Il faudra donc renouveler l'épandage pour préserver la campagne sucrière 2011/2012. Les planteurs qui depuis le 1er janvier 2011 se sont dotés de citernes souples pour stocker l'eau et ceux qui vont procéder à cet achat seront remboursés à hauteur de 75% par le Département.

Les maraîchers doublement sinistrés d'abord par la sécheresse et ensuite par les fortes pluies, seront pour leur part aidés pour l'achat de nouveaux plants et d'engrais.

Ces mesures seront effectives rapidement a indiqué le conseil général.

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !