Partenariat France Telecom Orange - Région :

Du haut débit pour tous les Réunionnais "d'ici 3 ans"


Publié / Actualisé
98% des Réunionnais sont éligibles au haut débit à l'heure actuelle. "Nous voulons que tous les Réunionnais aient accès au haut débit d'ici 3 ans", a annoncé Bruno Janet, conseiller spécial du directeur général du groupe France Télécom Orange. Pour y parvenir, La société et la Région vont investir pour moderniser le réseau et permettre aux Réunionnais qui habitent encore dans les "zones blanches" dé bénéficier du haut débit.
98% des Réunionnais sont éligibles au haut débit à l'heure actuelle. "Nous voulons que tous les Réunionnais aient accès au haut débit d'ici 3 ans", a annoncé Bruno Janet, conseiller spécial du directeur général du groupe France Télécom Orange. Pour y parvenir, La société et la Région vont investir pour moderniser le réseau et permettre aux Réunionnais qui habitent encore dans les "zones blanches" dé bénéficier du haut débit.
"Rendre possible l'accès au haut débit ADSL a encore plus de foyers", c'est l'objectif que s'est fixé France Télécom Orange en septembre 2010. En conséquence, 60 millions d'euros ont été débloqués au niveau national pour permettre de moderniser l'équipement du réseau internet. La Réunion bénéficiera d'une partie de ces 60 millions d'euros. "Les 2% (ndlr - sur les 98% de la population éligibles à l'ADSL) qui restent doivent avoir du haut débit", insiste le représentant de l'entreprise.

Le haut débit ne bénéficie pas à 100% de la population réunionnaise à cause de 2 freins. Un problème d'équipement d'abord. A l'époque de la mise en place des lignes téléphoniques, des multiplexeurs ont été installés. "Ces équipements avaient un atout non négligeable à l'époque pour le déploiement du réseau téléphonique. Mais l'inconvénient est de rendre inéligibles à l'ADSL les lignes qu'ils desservent", explique Bruno Janet. Ensuite, certains quartiers se trouvent en bordure de la zone de couverture du haut débit, "ce qui fait que parfois que dans une zone, seuls 10 habitations n'ont pas le haut débit".

A partir de cette année, France Télécom Orange va donc s'atteler à neutraliser les gros multiplexeurs pour permettre à 1 494 foyers réunionnais d'accéder à l'ADSL d'ici 2013. Les foyers concernés résident notamment à Saint-Joseph, à Saint-Louis, à Sainte-Marie (Beaumont, La Confiance) et à Saint-Denis, à Saint-Paul (Fleurimont), à Saint-Leu, à Saint-Philippe, à Salazie et à Saint-André. La couverture haut débit de La Réunion devrait alors être portée à 99%. "Ces investissements profiteront aussi à nos concurrents puisqu'ils se font sur l'ensemble du réseau", signale le conseiller spécial à France Télécom Orange.

La Région aura quant à elle pour mission de permettre aux 1 500 foyers restant d'accéder à l'ADSL. Un objectif qui "entre dans le cadre de la politique régionale en faveur des technologies de l'information et de la communication", rappelle Didier Robert, président du conseil régional. La collectivité va donc débloquer 500 000 euros par an pendant 3 années pour couvrir les "zones blanches". L'objectif pour la Région, est d'atteindre un taux de couverture haut débit de La Réunion de 100% "d'ici 3 ans".

Dès le mois de mai prochain, la collectivité lancera donc un appel à projets pour l'installation de dispositifs permettant la couverture totale de l'île. France Télécom Orange pourrait d'ailleurs proposer l'installation de "NRA (ndlr - n?ud de raccordement aux abonnés) zones d'ombres". Ce dispositif est généralement installé dans des zones trop éloignées des n?uds de raccordement existants pour être connectées au haut débit. La date prévisionnelle du début des travaux est fixé à la fin du 1er semestre 2011

Enfin, interrogé lors de la conférence de presse sur une possible baisse des tarifs chez Orange France Télécom dans le courant de l'année, Bruno Janet a promis "des surprises d'ici le mois de juin".

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !