Madagascar :

Marc Ravalomanana n'est pas rentré au pays


Publié / Actualisé
L'ancien président malgache, Marc Ravalomanana, n'a pas pu embarquer ce samedi 19 février 2011 à bord d'un vol faisant la rotation entre Johannesburg (Afrique du Sud) et Antananarivo (la capitale de Madagascar). Marc Ravalomanana vit en exil en Afrique du Sud depuis son renversement par Andry Rajoelina en mars 2009. Tôt dans la matinée de samedi des milliers de ses partisans se sont rassemblés à l'aéroport d'Ivato dans l'espoir de l'accueillir. L'ancien président malgache a appris en fin de matinée que la compagnie aérienne sur laquelle il devait voyager avait reçu l'ordre de ne pas l'embarquer, indique l'agence de presse Reuters ce samedi en début d'après-midi.
L'ancien président malgache, Marc Ravalomanana, n'a pas pu embarquer ce samedi 19 février 2011 à bord d'un vol faisant la rotation entre Johannesburg (Afrique du Sud) et Antananarivo (la capitale de Madagascar). Marc Ravalomanana vit en exil en Afrique du Sud depuis son renversement par Andry Rajoelina en mars 2009. Tôt dans la matinée de samedi des milliers de ses partisans se sont rassemblés à l'aéroport d'Ivato dans l'espoir de l'accueillir. L'ancien président malgache a appris en fin de matinée que la compagnie aérienne sur laquelle il devait voyager avait reçu l'ordre de ne pas l'embarquer, indique l'agence de presse Reuters ce samedi en début d'après-midi.
L'ancien président de Madagascar, en exil en Afrique du Sud, souhaitait revenir dans l'île afin de contribuer à dénouer la crise politique déclenchée par son renversement en mars 2009.

"Ils (les membres de la compagnie aérienne) ont dit qu'ils avaient reçu cet ordre (de refuser l'embarquement) de l'aviation civile de Madagascar", a déclaré Ravalomanana à des journalistes à l'aéroport de Johannesburg. "Je suis très très déçu maintenant (...). Si la compagnie a reçu cet ordre, il n'y a pas grand chose à faire", a commenté Marc Ravalomanana cité par Reuters

L'ancien président, âgé de 61 ans, n'a pas expliqué ce qu'il avait à présent l'intention de faire. Il vit en exil en Afrique du Sud depuis sa chute provoquée par un mouvement de contestation dirigé par Andry Rajoelina, qui lui a succédé à la tête du pays avec l'appui d'une partie de l'armée.

Il a été condamné par contumace l'an dernier à la prison à vie pour la mort de 30 manifestants, tués par la garde présidentielle alors qu'ils tentaient de marcher sur le palais présidentiel.

Reuters relève que le chef d'Etat actuel Andry Rajoelina a qualifié le projet de retour de Marc Ravalomanana de provocation destinée à déstabiliser le pays. "Il nous faudra agir. En temps voulu, nous le rechercherons pour qu'il purge ses peines de prison", a déclaré jeudi l'ancien disc-jockey devenu président.
   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !