Météo - Trafic routier :

La pluie et la galère sur les routes


Publié / Actualisé
Les grosses pluies qui s'abattent sur La Réunion depuis ce dimanche 12 juin perturbent fortement le trafic routier. Plusieurs kilomètres d'embouteillage se sont formés aux entrées Nord et Ouest de la route du littoral. Pour rejoindre Saint-Denis, il est conseillé de passer par les Plaines en venant du Sud et par la route de la Montagne en venant de l'Ouest.
Les grosses pluies qui s'abattent sur La Réunion depuis ce dimanche 12 juin perturbent fortement le trafic routier. Plusieurs kilomètres d'embouteillage se sont formés aux entrées Nord et Ouest de la route du littoral. Pour rejoindre Saint-Denis, il est conseillé de passer par les Plaines en venant du Sud et par la route de la Montagne en venant de l'Ouest.
L'un des piliers du pont de la Grande ravine présentant des signes de faiblesse, des travaux de renforcement ont été engagés il y a une quinzaine de jours. Depuis, par mesure de sécurité, la circulation est interdite sur les bandes d'arrêt d'urgence dans les deux sens entre les Potences et la Pointe du gouffre.

Rien d'exceptionnel pour la fluidité du trafic sauf en cas de basculement pour cause de fortes pluies un jour ouvré comme c'est le cas ce mardi 14 juin. Côté la Possession où le trafic est basculé sur une voie jusqu'à Saint-Denis, l'embouteillage a commencé à se former vers 5 heures 45. À 7 heures 30, la file de véhicule mesurait 15 km. Les automobilistes venant du Sud et de l'Ouest étaient bloqués sur la route des Tamaris. Il fallait alors une environ pour rejoindre l'entrée de la route du littoral où la circulation se fait au pas.

Côté Saint-Denis où le trafic vers la Possession se fait sur une voie entre les Potences et la Pointe du gouffre, les ralentissements commencent au niveau de la Jamaïque. Les bouchons sont importants jusqu'au point de basculement sur le littoral. La circulation repasse en deux voies après la Pointe du gouffre, mais cela ne suffit pas à fluidifier le trafic.

Rappelons que la route du littoral est basculée selon ce mode depuis lundi. Mais il s'agissait d'un jour férié et il n'y a pas eu de grosses incidences sur le trafic. La direction des routes prévient que cette configuration de circulation sera permanente jusqu'au débasculement total de la route.

Par ailleurs, le radier du Chaudron à Saint Denis et la bretelle de sortie de l'échangeur Les Sables à l'Étang Salé dans le sens Nord - Sud sont submergés et fermés à la circulation. La route d''Îlet à Cordes est fermée à la suite d'une coulée de boue. La plus grande prudence est recommandée aux usagers

Météo France a levé la vigilance fortes pluies en vigueur depuis dimanche, mais n'annonce pas d'amélioration notable du temps avant la fin de journée.

Mahdia Benhamla
   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !