Route du littoral :

Bouchons dès le petit jour


Publié / Actualisé
Les embouteillages ont été encore plus matinaux que la veille ce mercredi 15 juin 2011 à l'entrée Ouest de la route du littoral. Forts de l'expérience de mardi, les usagers ont pris la route plus tôt. Du coup, à 6 heures 30 la file de véhicules s'étendait déjà sur 6 km. Le bouchon commençait sur le pont métallique de la rivière des Galets. Les premiers ralentissements ont eu lieu vers 5 heures 30. A 9 heures, l'embouteillage était toujours aussi dense, commençant dès l'échangeur de Sainte-Thérèse. Plus d'une heure et demi était encore nécessaire aux usagers de l'Ouest pour rejoindre le chef-lieu. La situation ne devrait pas s'améliorer avant le milieu, voire la fin, de la matinée. Mardi, au plus fort de l'encombrement, on notait 18 km de file d'attente avant d'atteindre l'entrée Ouest de la route du littoral
Les embouteillages ont été encore plus matinaux que la veille ce mercredi 15 juin 2011 à l'entrée Ouest de la route du littoral. Forts de l'expérience de mardi, les usagers ont pris la route plus tôt. Du coup, à 6 heures 30 la file de véhicules s'étendait déjà sur 6 km. Le bouchon commençait sur le pont métallique de la rivière des Galets. Les premiers ralentissements ont eu lieu vers 5 heures 30. A 9 heures, l'embouteillage était toujours aussi dense, commençant dès l'échangeur de Sainte-Thérèse. Plus d'une heure et demi était encore nécessaire aux usagers de l'Ouest pour rejoindre le chef-lieu. La situation ne devrait pas s'améliorer avant le milieu, voire la fin, de la matinée. Mardi, au plus fort de l'encombrement, on notait 18 km de file d'attente avant d'atteindre l'entrée Ouest de la route du littoral
C'est le rétrécissement de la circulation sur une voie dans le sens la Possession - Saint-Denis qui est à l'origine de ces importantes perturbations routières. La route a en effet été basculée à la suite des fortes pluies qui se sont abattues sur l'île dimanche et lundi. Dans ce cas le trafic est habituellement basculé le matin sur une voie dans le sens Saint-Denis - la Possession et sur deux voies entre l'Ouest et le Nord. De ce côte, la circulation se fait sur l'une des voies normale de trafic et sur la bande d'arrêt d'urgence

Des travaux d'urgence de renforcement du pont de la Grande ravine ont compliqué la donne. L'une des poutres de l'ouvrage d'art et "les travaux de réparation nécessitent la neutralisation de la bande d'arrêt d'urgence. Nous n'avons pas d'autres alternatives que cela là. Autoriser la circulation à ce niveau, ce serait risquer la chute de la poutre. Nous ne pouvons pas prendre le risque de faire circuler les gens sur une partie d'ouvrage qui risque de s'effondrer, même si cela implique des embouteillages", expliquait mardi après-midi Dominique Fournel, vice-président du conseil régional.

Conséquence, la circulation se fait donc sur une voie en permanence dans le sens Ouest - Nord générant d'énormes embouteillages. Perturbation également, mais dans une moindre mesure, entre Saint-Denis et la Possession où l'on circule sur deux voies sauf entre les Potences et la Pointe du gouffre toujours en raison des travaux sur le pont de la Grande ravine.

La route du littoral devrait rester dans cette configuration de basculement jusqu'à jeudi matin 5 heures. Il sera alors de nouveau possible de circuler sur 4 voies. À moins que de nouvelles pluies ne s'invitent...

Mahdia Benhamla pour
   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !