Établissements scolaires - Tueries de Toulouse et de Montauban :

Le silence pour refuser le racisme et l'antisémitisme


Publié / Actualisé
À 14 heures précises ce mardi 20 mars 2012, le silence s'est lourdement installé dans la cour de l'école primaire Georges Thiébaut du Port. Le temps a été suspendu de la même manière et à la même heure dans tous les établissements scolaires de France. Ce silence a rendu hommage aux quatre victimes, trois enfants et un enseignant, de la fusillade de ce lundi devant un collège juif de Toulouse. Hommage aussi aux trois militaires, l'un guadeloupéen, les deux autres d'origine maghrébine, tués par la même arme et selon le même mode opératoire il y a quelques jours. La motivation raciste et antisémite de l'auteur de tueries ne fait pas de doute.
À 14 heures précises ce mardi 20 mars 2012, le silence s'est lourdement installé dans la cour de l'école primaire Georges Thiébaut du Port. Le temps a été suspendu de la même manière et à la même heure dans tous les établissements scolaires de France. Ce silence a rendu hommage aux quatre victimes, trois enfants et un enseignant, de la fusillade de ce lundi devant un collège juif de Toulouse. Hommage aussi aux trois militaires, l'un guadeloupéen, les deux autres d'origine maghrébine, tués par la même arme et selon le même mode opératoire il y a quelques jours. La motivation raciste et antisémite de l'auteur de tueries ne fait pas de doute.
Pour marquer la participation de La Réunion à l'hommage national, la collectivité nationale, Xavier Brunetière, secrétaire général de la préfecture, Mostafa Fourar, recteur de La Réunion, Gilbert Annette, maire de Saint-Denis et Willy Benattan, représentant de la communauté juive de La Réunion, se sont rendus à l'école élémentaire Henry Dunan à la Trinité à Saint-Denis où ils ont participé à la minute de silence.

Rappelons que ce lundi un individu, arrivé en deux-roues, a ouvert le feu devant un collège juif de Toulouse peu avant 8h, heure de prière. Un professeur d'hébreu du collège a été tué, ainsi que ses deux enfants de 2 et 6 ans. La fille du directeur de l'établissement, âgée de 8 ans, est morte dans les bras de ce dernier après une tentative de réanimation. Un adolescent de 17 ans a été gravement blessé.

Le lien a été fait avec les meurtres de trois militaires dans la région (à Toulouse et Montauban). Deux soldats étaient d'origine maghrébine, le troisième était guadeloupéen. Une source proche de l'enquête a confirmé dans la journée que le même scooter volé avait été employé dans tous les cas. Le parquet antiterroriste de Paris s'est saisi des trois affaires. Les premiers éléments d'enquête ont déterminé que la même arme a été utilisée dans toutes les tueries. Dans toutes les affaires, l'auteur des coups de feu se déplace sur un scooter volé.

Pour la première fois en France la couleur "écarlate" du plan Vigipirate (dispositif de lutte contre le terrorisme) a été activé dans la région Midi-Pyrénées. Ce niveau d'alerte ne concerne pas La Réunion. Des mesures de sécurité exceptionnelles vont être mises en place autour des écoles et lieux de culte juifs et musulmans du Sud-Ouest de la Métropole.

   

4 Commentaire(s)

Citoyen, Posté
Que des enfants soient massacrés de manière aussi horrible est ignoble et intolérable quelle que soient leur appartenance religieuse. Que des militaires noirs ou magrébins soient eux aussi massacrés de la même manière est tout aussi ignoble et intolérable. Alors pourquoi faire une distinction dans l'hommage, pourquoi ne pas avoir associé les soldats aux malheureux enfants et au professeur tué? Que vont penser les familles et les proches de ces militaires? Que leur fils, leur mari, leur père, leur frère, leur ami ne méritent pas que toute la nation leur rende hommage? Pourquoi faire deux poids et deux mesures? Et pourquoi ne pas mettre au même niveau d'ignominie les crimes contre l'humanité commis par les esclavagistes, les massacres perpétrés par les armées coloniales dans les anciennes colonies française et la shoa? Mes plus sincères condoléances aux familles de toutes les victimes du tueur de Toulouse et Montauban.
Mon Ex, Posté
C'est malsain.
Est-ce qu'on fait une minute de silence contre le machisme chaque fois qu'une femme et ses enfants se font assassiner par un ex jaloux ?
Regarde, Posté
Je ne suis pas contre mais quand les soldats français meurent aux combats en Afghanistan on les enterrent en catimini juste les honneurs militaires ET PUIS C TOUT et ces militaires assassinés la semaine dernière ils on droit à rien ,comment faut il appeler cela !!!!!!!!!!
Salam, Posté
Quelle hypocrisie de qui se fout ton ,cette campagne électoral est pitoyable autant à droite qu'a gauche un électeur en colère