Saint-André (actualisé à 13 heures 30) :

Bois Rouge : produits chimiques en feu


Publié / Actualisé
Pour une raison encore indéterminée, un incendie a éclaté tôt ce jeudi matin 29 mars 2012 dans un contenaire de produits chimiques entreposé sur la plateforme de l'usine de Bois Rouge (Saint-André). À 13 heures 30, dans un communiqué, la préfecture indique que les services d'incendie et de secours qui sont intervenus rapidement et ont procédé à l'extinction de l'incendie des matières plastiques. L'opération s'est terminée à 11 heures. "Compte tenu des mesures effectuées, les populations ne sont exposées à aucun risque", affirme la préfecture.
Pour une raison encore indéterminée, un incendie a éclaté tôt ce jeudi matin 29 mars 2012 dans un contenaire de produits chimiques entreposé sur la plateforme de l'usine de Bois Rouge (Saint-André). À 13 heures 30, dans un communiqué, la préfecture indique que les services d'incendie et de secours qui sont intervenus rapidement et ont procédé à l'extinction de l'incendie des matières plastiques. L'opération s'est terminée à 11 heures. "Compte tenu des mesures effectuées, les populations ne sont exposées à aucun risque", affirme la préfecture.
Pour rappel, selon Clicanoo, l'alerte a été donnée vers 4 heures. Une trentaine de pompiers de cinq casernes se sont rendus sur place. "Ils ont assez rapidement maîtrisé le sinistre. Mais le contact de l'eau avec la chaux qui se trouvait dans le containeur a provoqué une épaisse fumée toxique", relate Clicanoo.


Le site d'information poursuit: "La zone a été évacuée et un périmètre de sécurité a été mis en place. Des hommes de la cellule d'intervention face aux risques chimiques et radiologiques ont été appelés".



Vers 11 heures, l'opération d'extinction des matières plastiques était terminée. "Restent la stabilisation, le traitement et l'évacuation des produits chimiques facilement inflammables et potentiellement toxiques encore présents dans le container", souligne la préfecture.

Des investigations sont en cours pour déterminer les moyens et prendre les mesures les plus adaptées pour ces opérations.

Enfin, la préfecture indique le périmètre de sécurité a été restreint à l'enceinte du site industriel et le personnel présent est limité aux seules personnes nécessaires au fonctionnement des installations essentielles.

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !