Littoral :

Une voiture heurtée par un éboulis - La route totalement fermée


Publié / Actualisé
On est passé près de la catastrophe ce vendredi matin 30 mars 2012 vers 7 heures lorsque un éboulement s'est produit sur la route du littoral basculée côté mer en raison des fortes pluies de ces derniers jours. Deux gros blocs rocheux sont tombés sur les voies réduites au niveau des potences dans le sens la Possession - Saint-Denis. Les rochers se sont écrasés entre deux voitures. L'une d'elle a été percutée à l'arrière. Les automobilistes n'ont pas été blessés.

 Les secours et les équipes de la direction générale des routes sont rapidement arrivées sur place.
On est passé près de la catastrophe ce vendredi matin 30 mars 2012 vers 7 heures lorsque un éboulement s'est produit sur la route du littoral basculée côté mer en raison des fortes pluies de ces derniers jours. Deux gros blocs rocheux sont tombés sur les voies réduites au niveau des potences dans le sens la Possession - Saint-Denis. Les rochers se sont écrasés entre deux voitures. L'une d'elle a été percutée à l'arrière. Les automobilistes n'ont pas été blessés.

 Les secours et les équipes de la direction générale des routes sont rapidement arrivées sur place.
D'un total de 8 tonnes, les blocs rocheux sont tombés au kilomètre 3.8 dans une zone qui n'est pas protégée par les filets. Ils se sont d'abord écrasés sur le parapet avant de rebondir sur la route. La circulation était dense à ce moment là instant et c'est quasi miraculeusement que les rochers sont tombés entre deux voitures.

"J'ai senti un choc à l'arrière, j'ai pensé qu'une voiture m'avait heurté. Je suis sortie et c'est là que j'ai vu le galet" raconte, très émue, Isabelle au micro de Réunion Première radio. "Je n'ai pas du tout vu le rocher tomber, je n'ai rien entendu. J'ai eu beaucoup de chance" ajoute-t-elle. Son mari qui circulait dans son propre véhicule 200 mètres derrière elle, relate : "il y avait d'autres voitures et je ne la voyais pas devant moi. J'ai entendu à la radio qu'il y avait eu un éboulis. Je l'ai appelée au téléphone et c'est là qu'elle m'a dit que sa voiture avait été touchée".

Une inspection aérienne de la falaise a eu lieu. La direction régionale des routes a décidé une fermeture totale du littoral à 8 heures 30. Des travaux de purge ou de déblaiement sont nécessaires. Le trafic routier est dévié par la Montagne.

D'importants embouteillages se sont formés dans les deux sens de circulation entre Saint-Denis et la Possession.

   

4 Commentaire(s)

Zboub, Posté
le grand stratège de la région ou il est ,la nouvelle politique à la réunion ,les bus 1 km en 2 ans est encore sur la voie tram train ,les 2000 bus ,la route du littoral sur 6 voies fout sa déor le gars n'est pas valable dire que la réunion à voter pour lui à 53% il y a un problème non?
Tilou, Posté
Je pense exactement comme Pfff! Avec ce Président de Région, on peut s'attendre à d'autres drames et bien pire!
Perkal, Posté
Robert au lieu de faire le distributeur de billets démago en subventionant artificiellement le prix de l'essence avant les élections ferait mieux de mettre cet argent dans la sécurisation de l'actuel route comme le faisait ceux qui étaient avant lui. Parce que avant qu'on voit le nez de sa nouvelle route de dingue avec six voies en mer... Ce gars là est dépassé. Il a récupéré un jouet et il n'a pas le mode d'emploi. Résultat on s'en prend plein la tête au propre comme au figuré vu l'éboulis de ce matin. Et pourquoi il supprimé le tram ? Parce que c'était Vergès qui l'avait conçu ? C'est débile !!!
Robert dehors! Et avant lui Sarko !
Pffff !!!, Posté
Heureusement personne n' été physiquement touché. Mais on imagine le traumatisme que cette conductrice a subi et la trouille qu'elle va avoir chaque fois qu'elle passera sur cette route, sans parler de l'angoisse des siens.
Les travaux de la route du littoral auraient débuté depuis une bonne année si par souci de calcul politique médiocre Didier Robert n'avait pas rayé d'un trait de plume le travail de la précédente présidence. C'est pas lui qui l'a fait, donc il l'annule.
Sans parler du tram. Le projet de tram passait au dessus de la falaise et ne retrait afin d'être à l'abri des éboulis. Mais Robert là encore l'annule parce que ça ne vient pas de lui et veux nous coller des bus. Les bus ils passent aussi sous la zone d'éboulis.
Alors Monsieur Robert, regardez votre responsabilité et allez expliquer vos petits calculs de marchand de tapis politiques à cette automobiliste, à son mari et à ses enfants.