Météo :

L'hiver est "plus frais"


Publié / Actualisé
L'hiver est bien là. Cela n'a pas échappé aux Réunionnais. En effet, pulls, écharpes, couettes sont de nouveau sortis des placards. Dans les hauts, le chauffage est allumé tandis que bonnets et doudounes ont fait leur retour. Pour François Bonnardot, responsable du service climatologie de Météo France, si cet hiver n'a rien d'"exceptionnel" et est qualifié de "normal", il est toutefois légèrement "plus frais" qu'en 2011.
L'hiver est bien là. Cela n'a pas échappé aux Réunionnais. En effet, pulls, écharpes, couettes sont de nouveau sortis des placards. Dans les hauts, le chauffage est allumé tandis que bonnets et doudounes ont fait leur retour. Pour François Bonnardot, responsable du service climatologie de Météo France, si cet hiver n'a rien d'"exceptionnel" et est qualifié de "normal", il est toutefois légèrement "plus frais" qu'en 2011.
25°C à 26°C sur le littoral en journée et 16°C à 17°C dans les hauts, voici quelques températures qu'on enregistre actuellement à La Réunion. "Nous sommes dans une situation d'hiver classique avec un flux du Sud-Est conjugué à des alizés secs. Ce qui favorise une baisse des températures", explique François Bonnardot.

Selon le responsable du service climatologie de Météo France, si cet hiver est "normal", la fraîcheur se fait un peu plus sentir que l'an dernier avec des températures légèrement en dessous de la normale à certains endroits. C'était le cas à la Plaine des Cafres où l'on a enregistré 1°C la nuit du 4 juillet dernier. Dans les hauts, les habitants chaudement vêtus ont même pu observer du givre au petit matin.

Il note également que si les températures sont un peu plus agréables en journée, grâce à l'ensoleillement, ces dernières chutent dès la nuit tombée.

Si l'on a l'impression que les températures baissent chaque année, François Bonnardot répond : "faux". "Selon nos relevés, ces trois dernières années ont été les plus chaudes. Cela s'est d'autant ressenti pendant l'hiver avec des températures assez douces", précise-t-il.

Et quid de la neige ? "Elle n'est pas exclue. En fait, il y a un risque minime de neige chaque année", souligne le responsable du service climatologie. Il rappelle ensuite que certaines conditions sont nécessaires pour qu'un manteau blanc puisse se répandre sur les hauteurs de l'île : des températures suffisamment froides combinées à de l'humidité. Pour rappel, le dernier "gros" épisode neigeux date d'octobre 2006.

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !