Visite ministérielle :

Victorin Lurel signe les premiers contrats d'avenir de La Réunion


Publié / Actualisé
Victorin Lurel, ministre des Outre-mer, est arrivé à La Réunion peu avant 10 heures ce vendredi 9 novembre 2012. Première étape de sa visite de trois jours dans l'île, il s'est rendu à la préfecture pour la signature des sept premiers emplois d'avenir à La Réunion, un jour après le lancement de ce dispositif par le président de la République François Hollande. "Cette cérémonie inaugure un volontarisme nouveau, une énergie nouvelle", a-t-il déclaré, avant de souligner que "ce geste sera suivi par beaucoup d'autres". Ce vendredi après-midi, Victorin Lurel participera au colloque international sur les plantes aromatiques et médicinales à Saint-Denis, et à la conférence de coopération régionale à Sainte-Marie.
Victorin Lurel, ministre des Outre-mer, est arrivé à La Réunion peu avant 10 heures ce vendredi 9 novembre 2012. Première étape de sa visite de trois jours dans l'île, il s'est rendu à la préfecture pour la signature des sept premiers emplois d'avenir à La Réunion, un jour après le lancement de ce dispositif par le président de la République François Hollande. "Cette cérémonie inaugure un volontarisme nouveau, une énergie nouvelle", a-t-il déclaré, avant de souligner que "ce geste sera suivi par beaucoup d'autres". Ce vendredi après-midi, Victorin Lurel participera au colloque international sur les plantes aromatiques et médicinales à Saint-Denis, et à la conférence de coopération régionale à Sainte-Marie.

Victorin Lurel a signé ce vendredi matin les sept premiers contrats d’avenir accordés à La Réunion, en présence notamment du préfet Jean-Luc Marx, du maire de Saint-Denis Gilbert Annette et du président de l’association des maires Roland Robert. Le dispositif, l’une des mesures phares du gouvernement, a été lancé le jeudi 8 novembre par François Hollande, et vise à lutter contre le chômage des jeunes.

Victorin Lurel s’est dit "heureux d’être le premier ministre" à signer ces contrats, soulignant que la philosophie de ce dispositif est “différente” de celle des contrats aidés. Le ministre a aussi indiqué que ce dispositif était le "meilleur moyen de relancer l’emploi", avant d’ajouter : "cela signifie relancer l’activité".

Financés à hauteur de 75% par l'Etat, ces contrats s'adressent aux jeunes de 16 à 25 ans, sans diplôme ou en difficulté d'insertion. Ils concernent principalement le secteur non marchand et des activités ayant une utilité sociale avérée et des perspectives de recrutement durables. 150 000 emplois d’avenir doivent être signés d’ici à 2014, dont 5 000 à La Réunion, où 60% des jeunes actifs sont au chômage. Selon Jean-François Dutertre, directeur de la DIECCTE Réunion (direction des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l’emploi), près de 28 000 jeunes sont potentiellement bénéficiaires de ce dispositif. "Nous avons une jeunesse qui attend beaucoup de ce service", a-t-il précisé.

Pour rappel, le ministre des Outre-mer est arrivé à La Réunion peu avant 10 heures pour son deuxième déplacement officiel dans notre île. Il a notamment été accueilli par les députés socialistes Jean-Jacques Vlody et Monique Orphé, et le sénateur socialiste Michel Vergoz. A l’aéroport Roland Garros, il a rappelé que sa priorité était la lutte contre la vie chère, expliquant que "le gouvernement travaille à réduire les écarts entre la métropole et La Réunion".

A noter que dans une interview accordée au Quotidien, Victorin Lurel a annoncé la fin du RSTA à la fin de l’année 2012 et la fin du bonus Cospar en 2013. Il a précisé qu’un travail interministériel était engagé pour "éviter une sortie brusque, en couperet, de ces dispositifs". Ce matin, le ministre est revenu sur ces propos, affirmant qu'il ne les ai jamais tenus.

www.ipreunion.com

   

4 Commentaire(s)

1 vré kréol, Posté
combien de commune il y a la reunion ; et les autres jeunes qu'est qu'il font; 1 loi po rienk 1 commune kwé; nena 24 et bientot 25 avec la riviere st louis; alors arrete bouche lo zié kréol té; sinon va fou dehor com i dit in ti chantèr kréol,,,,,,,
Poufpouf, depuis son mobile, Posté
Bon le ministre est content,les deputes aussi mais peut on avoir une pensee pour gilles Leperlier qui n'etait pas present car je ne le vois pas sur la photo
Gilbert, depuis son mobile, Posté
Tout les blaireaux etait presents avec comme tete d,affiche vlody
Hot, depuis son mobile, Posté
Des conneries de la fumee sans feu ale plant tamarins