Santé - Même si l'épidémie s'affaiblit :

La grippe a encore tué deux personnes


Publié / Actualisé
La grippe a encore tué deux personnes, indique l'ARS (Agence régionale de santé) dans un communiqué publié ce vendredi 26 juillet 2013. Depuis le mois de juin, date du début de l'épidémie, la maladie a tué six personnes. Trois malades sont toujours en réanimation. L'ARS note toutefois que l'épidémie s'est s'affaiblie depuis le début des vacances scolaires d'hiver
La grippe a encore tué deux personnes, indique l'ARS (Agence régionale de santé) dans un communiqué publié ce vendredi 26 juillet 2013. Depuis le mois de juin, date du début de l'épidémie, la maladie a tué six personnes. Trois malades sont toujours en réanimation. L'ARS note toutefois que l'épidémie s'est s'affaiblie depuis le début des vacances scolaires d'hiver

"Depuis le début de l’année, 16 personnes ayant développé des formes graves de grippe ont été admises en réanimation" recense l'Agence de santé. La majorité présentait des facteurs de risque de complications principalement dus au diabète, à un déficit immunitaire, à de l'obésité et à une bronchopneumopathie chronique obstructive. "Au moins 12 d’entre elles n’étaient pas vaccinées" souligne l'ARS. Parmi ces cas graves, 14 ont été sur les mois de juin et juillet 2013 (9 cas de grippe A(H1N1), 4 cas de grippe A non H1N1 et un cas de grippe B).

6 malades sont décédés en réanimation, 3 restent sous surveillance "tandis que l’évolution a été favorable pour les 5 autres personnes" remarque l'Agence de santé.

L'ARS souligne que l'épidémie s'affaiblit depuis le début des vacances, mais appelle à la prudence car "au vu des données de surveillance des années antérieures, une nouvelle recrudescence pourrait être observée à la fin de l’hiver austral après la rentrée scolaire".

L'Agence de santé recommande "aux personnes à risque de complication, aux personnes de plus de 65 ans et aux professionnels de santé de se faire vacciner" et au public en général de respecter des mesures systématiques d'hygiène. A savoir se laver régulièrement les mains (si besoin utiliser une solution hydro-alcoolique), porter un masque chirurgical anti projections en cas d’infection respiratoire aiguë, protéger les autres en cas de toux ou d’éternuement grâce à des mouchoirs à usage unique jetés à la poubelle immédiatement après leur utilisation.

www.ipreunion.com

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !