Tortures et viols sur mineurs à Mayotte :

L'un des bourreaux incarcéré, l'autre en foyer d'accueil


Publié / Actualisé
Ce mardi 1er avril 2014, deux adolescents de 16 et 17 ans ont été interpellés, accusés d'actes de tortures sur des enfants âgés de 5 à 13 ans et de les avoir poussés au viol sous la menace d'un couteau, dans la région de Vahibé à Mayotte. Les faits s'étaient déroulés dans le courant du mois de janvier. Après avoir passé une nuit en cellule, les deux bourreaux présumés ont été présentés au juge d'instruction ce mercredi matin, indique France Mayotte. Le plus âgé, qui tenait le couteau et s'était montré le plus violent, a été placé en détention provisoire à la maison d'arrêt de Majicavo. Le second, qui avait filmé la scène, a été placé en foyer d'accueil pour délinquants. "Le chef d'accusation présenté par le ministère public est sans appel", écrit le quotidien mahorais : "complicité de violences par instigation, complicité de viol, enregistrement d'images de violences commises sur autrui".
Ce mardi 1er avril 2014, deux adolescents de 16 et 17 ans ont été interpellés, accusés d'actes de tortures sur des enfants âgés de 5 à 13 ans et de les avoir poussés au viol sous la menace d'un couteau, dans la région de Vahibé à Mayotte. Les faits s'étaient déroulés dans le courant du mois de janvier. Après avoir passé une nuit en cellule, les deux bourreaux présumés ont été présentés au juge d'instruction ce mercredi matin, indique France Mayotte. Le plus âgé, qui tenait le couteau et s'était montré le plus violent, a été placé en détention provisoire à la maison d'arrêt de Majicavo. Le second, qui avait filmé la scène, a été placé en foyer d'accueil pour délinquants. "Le chef d'accusation présenté par le ministère public est sans appel", écrit le quotidien mahorais : "complicité de violences par instigation, complicité de viol, enregistrement d'images de violences commises sur autrui".
   

2 Commentaire(s)

FOX, Posté
IL est bien connu qu il y a deux types de déchets...les déchets recyclables .....et les déchets qu on ne peut qu incinérer.... j ai toujours pensé que concernant l ètre humain, il arrive que la nature produit des erreurs ....c est le cas de ces démons.....qui n ont pas ètre jugés.....mais qui doivent ètre détruits....pour ne pas dire autre chose.... je veux évité d ètre encore muselé !.....il n y a plus de place pour ces erreurs de la nature.....et il faut donc prendre des décisions radicales..... pour assainir et protéger les honnètes gens.
Pet, Posté
La peine de mort ou perpetuité pour le "presque majeur"..Sans remise de peine.