Agression dans une boutique Ünkut de Booba (Actualisé à 20 heures) :

Le rappeur Rohff placé en détention provisoire


Publié / Actualisé
Soupçonné d'avoir participé à l'agression d'un employé d'une boutique de la marque Ünkut de son rival Booba, ce lundi 21 avril à Paris, le rappeur Rohff a été mis en examen ce jeudi pour "violences volontaires en réunion avec préméditation", et placé en détention provisoire, a indiqué son avocat Me Francis Terquem. Un peu plus tôt, le parquet avait requis son placement en prison. La victime, un jeune homme âgé de 19 ans, était toujours hospitalisée mercredi soir. (Photo archives - Lors d'un séjour de Rohff - ici à gauche - à La Réunion en 2009 en compagnie du footballeur Karim Benzema ).
Soupçonné d'avoir participé à l'agression d'un employé d'une boutique de la marque Ünkut de son rival Booba, ce lundi 21 avril à Paris, le rappeur Rohff a été mis en examen ce jeudi pour "violences volontaires en réunion avec préméditation", et placé en détention provisoire, a indiqué son avocat Me Francis Terquem. Un peu plus tôt, le parquet avait requis son placement en prison. La victime, un jeune homme âgé de 19 ans, était toujours hospitalisée mercredi soir. (Photo archives - Lors d'un séjour de Rohff - ici à gauche - à La Réunion en 2009 en compagnie du footballeur Karim Benzema ).

Identifié par des témoins et sur des images des caméras de surveillance, Rohff s'était rendu de lui même à la police dans la nuit de lundi à mardi. Il avait ensuite été placé en garde à vue. Il a d'abord reconnu avoir porté "la première gifle".

Son avocat a indiqué ce jeudi que le rappeur a finalement déclaré avoir porté "des coups" à la jeune victime. Les faits ont été filmés par les caméras de surveillance du magasin. Selon une source judiciaire citée par lemonde.fr, "une série de violences, avec des coups de poing au visage donnés par Rohff sur la victime principale. Un second vendeur essaie d'intervenir pour stopper l'échange et se prend un coup".

Sept autres personnes ont participé à l'attaque, précise lemonde.fr. Elles n'ont pas encore été identifiées. Le rappeur a assuré qu'il ne connaissait pas ces fans. Une source proche de l'enquête estime au contraire que les images "contredisent de façon très claire cette version".

www.ipreunion.com

   

1 Commentaire(s)

Bimalt, Posté
c pas en prison qu'on devrait l' envoyer c plutôt en stage dans une usine, ou sur un chantier.... comme beaucoup de ces ahuris qui se prennent pour dieu sait quoi, parce qu'ils gagnent de l'argent à la pelle sans trop de peine.....être célèbre n'excuse rien, c plutôt une responsabilité d'exemple mais ça c trop compliqué pour leur ego... ou pour leur QI......