Le policier du GIPN est décédé jeudi lors d'un exercice de canyoning :

Un hommage officiel sera rendu à Christian Rangayanaguy ce samedi


Publié / Actualisé
Un hommage officiel à Christian Rangayanaguy, membre du GIPN décédé ce jeudi dans l'exercice de ses fonctions, sera rendu ce samedi 7 juin 2014, à 14h30, dans la cour du commissariat du Chaudron, à Saint-Denis, en présence du préfet de La Réunion Jean-Luc Marx et de Pascal Lalle, directeur central de la sécurité publique qui fera spécialement le voyage depuis Paris. La cérémonie sera suivie par une messe célébrée à 15h30 en l'église du Chaudron. Christian Rangayanaguy aurait été victime d'un malaise lors d'un exercice de canyoning, ce jeudi au Bassin la Paix (Bras-Panon). Il aurait ensuite chuté dans l'eau et se serait noyé. Âgé de 43 ans, il était père de deux enfants.
Un hommage officiel à Christian Rangayanaguy, membre du GIPN décédé ce jeudi dans l'exercice de ses fonctions, sera rendu ce samedi 7 juin 2014, à 14h30, dans la cour du commissariat du Chaudron, à Saint-Denis, en présence du préfet de La Réunion Jean-Luc Marx et de Pascal Lalle, directeur central de la sécurité publique qui fera spécialement le voyage depuis Paris. La cérémonie sera suivie par une messe célébrée à 15h30 en l'église du Chaudron. Christian Rangayanaguy aurait été victime d'un malaise lors d'un exercice de canyoning, ce jeudi au Bassin la Paix (Bras-Panon). Il aurait ensuite chuté dans l'eau et se serait noyé. Âgé de 43 ans, il était père de deux enfants.
   

1 Commentaire(s)

In bon marmaille, Posté
RIp Ranga, ou té in bon marmaille, in moune bien, ou la désote la vie mé ou reste dann nout kèr