Centre de gestion - Le maire des Avirons écrit au préfet :

Michel Dennemont conteste le vote de Cyrille Hamilcaro


Publié / Actualisé
Michel Dennemont, maire LPA des Avirons, estime que Cyrille Hamilcaro, ex maire de Saint-Louis, ne pouvait pas voter pour le renouvellement de la présidence du centre de gestion (CDG). Cela au motif que l'ex édile saint-louisien n'était plus maire au moment du vote. En effet, le jeudi 12 juin, la cour de cassation a confirmé la condamnation l'ex élu de Saint-Louis à 5 ans d'inéligibilité, 40 000 euros d'amende et 2 ans de prison avec sursis. C'est ce même jour qu'est arrivée en préfecture l'enveloppe contenant les bulletins de vote de la mairie de Saint-Louis scellée par Cyrille Hamilcaro en sa qualité de maire. "Cela alors qu'il n'était plus maire ni même conseiller municipal. Il ne pouvait donc en aucun cas prendre part au vote pour la présidence du centre de gestion" explique-t-on dans l'entourage de Michel Dennemont. Ce dernier aurait adressé un courrier au préfet de La Réunion dès ce mardi soir 24 juin 2014. Il demanderait à Jean-Luc Marx d'annuler purement et simplement le vote de Cyrille Hamilcaro et par conséquent tous les bulletins de vote des agents communaux saint-louisiens. L'enjeu est de taille. Michel Dennemont est candidat à la présidence du CDG. Si la préfecture lui donne gain de cause, cela pourrait mettre gravement en difficulté son adversaire, Thierry Vaïtilingom, candidat de l'UMP et d'Objectif Réunion soutenu par Didier Robert et Cyrille Hamilcaro. Le dépouillement des votes commence ce mercredi. Michel Dennemont, président sortant, est candidat à sa propre succession.
Michel Dennemont, maire LPA des Avirons, estime que Cyrille Hamilcaro, ex maire de Saint-Louis, ne pouvait pas voter pour le renouvellement de la présidence du centre de gestion (CDG). Cela au motif que l'ex édile saint-louisien n'était plus maire au moment du vote. En effet, le jeudi 12 juin, la cour de cassation a confirmé la condamnation l'ex élu de Saint-Louis à 5 ans d'inéligibilité, 40 000 euros d'amende et 2 ans de prison avec sursis. C'est ce même jour qu'est arrivée en préfecture l'enveloppe contenant les bulletins de vote de la mairie de Saint-Louis scellée par Cyrille Hamilcaro en sa qualité de maire. "Cela alors qu'il n'était plus maire ni même conseiller municipal. Il ne pouvait donc en aucun cas prendre part au vote pour la présidence du centre de gestion" explique-t-on dans l'entourage de Michel Dennemont. Ce dernier aurait adressé un courrier au préfet de La Réunion dès ce mardi soir 24 juin 2014. Il demanderait à Jean-Luc Marx d'annuler purement et simplement le vote de Cyrille Hamilcaro et par conséquent tous les bulletins de vote des agents communaux saint-louisiens. L'enjeu est de taille. Michel Dennemont est candidat à la présidence du CDG. Si la préfecture lui donne gain de cause, cela pourrait mettre gravement en difficulté son adversaire, Thierry Vaïtilingom, candidat de l'UMP et d'Objectif Réunion soutenu par Didier Robert et Cyrille Hamilcaro. Le dépouillement des votes commence ce mercredi. Michel Dennemont, président sortant, est candidat à sa propre succession.

Le scrutin pour la présidence du centre de gestion a lieu par correspondance. Il concerne tous les fonctionnaires titulaires de la fonction publique territoriale. Selon la réglementation, il revient aux maires de rassembler dans une grande enveloppe scellée pour les bulletins de vote, eux-mêmes sous enveloppe, des agents de leur collectivité. Il leur revient aussi de cacheter et de signer ce pli global. Lequel sera ensuite ouvert en préfecture - cela sera le cas ce mercredi matin -, afin que les enveloppes contenant les bulletins de vote soient mélangés aux votes provenant des autres communes.

Seul le maire peut cacheter, signer le pli global et garantir ainsi la validité de tous les bulletins de vote des agents communaux. "Cyrille Hamilcaro a pris soin de signer cette enveloppe le 11 juin, mais elle est arrivée en préfecture le 12 juin. C'est cette date qui doit être prise en compte et à ce moment là il n'était plus maire, la cour de cassation avait tranché, dès lors tous les bulletins de vote de Saint-Louis doivent être invalidés" estime-t-on dans l'entourage de Michel Dennemont en parlant d'une "manœuvre avortée" de l'ancien maire de Saint-Louis.

Le scrutin a pris fin ce mardi soir. Le dépouillement doit commencer ce mercredi matin à la préfecture. "Si les bulletins envoyés par Cyrille Hamilcaro en sa soi disant qualité de maire sont déclarés invalides, son ami Thierry Vaïtilingom aura du mal à gagner l'élection" commentent des proches du maire des Avirons. Avec un nombre important de personnels titulaires, Saint-Louis possède l'un des plus importants nombre de votants de l'île.

Pour rappel, la lutte pour la présidence du centre de gestion a tourné à l'affrontement à droite entre le camp de Didier Robert, président de Région, et celui de Michel Dennemont soutenu notamment, par Thierry Robert, le député-maire de Saint-Leu. La bataille est aussi à l'origine de la scission de l'association des maires, où 8 des 24 édiles communaux ont démissionné.

www.ipreunion.com

   

5 Commentaire(s)

La Rédactrice, Posté
Bonjour

Le grand Didier, qu'il soit béni 7 fois, soutient le petit Titi Vaïtilingom, qu'il soit béni 0,7 fois. Le Grand Didier, mille ans de splendeur, ne peut se tromper. Donc le petit Titi Vaïtilingom, mille nano secondes de splendeur, doit être élu. Gloire et soumission au grand Didier pour les siècles des siècles
La Rédactrice, Posté
Bonjour (ou bonsoir, je sais plus, je suis toute chamboulée oulalalalal)

Didier au secours, Cyrille m'a trompée et je ne le savais pas !!!!! Fais quelques chose, vite, saute du haut de la pyramide d'où toute La Réunion se fout de toi et vient à mon secours, aaarrghhh
Nikita, Posté
IL faut vraiment foutre hors de la vie politique ce Cyrille Hamilcaro, jusqu'au bout il aura tenté ses ridicules petits arrangements derrière la cuisine, c'est à gerber
Yoyo, Posté
i fait pitié ce michel dennemont accroché à ce poste pour avoir tous les avantages de la fonction
JORI, Posté
Comment pouvez-vous dire "affrontement à droite"????

Le LPA n'a jamais été à droite! Thierry ROBERT l'a encore prouvé lors des dernières municipale lorsqu'il a fait alliance avec le PCR!