Saint-Leu - Ses comptes de campagne ont été rejetés :

Thierry Robert menacé d'inéligibilité. Sa participation aux régionales compromise


Publié / Actualisé
Les comptes de campagne de Thierry Robert pour les municipales de mars 2014 ont été rejetés. La nouvelle a été annoncée ce mardi soir 3 décembre 2014 par le député-maire saint-leusien lui-même sur sa page Facebook. Conséquence immédiate, il risque une peine d'inéligibilité d'un an si le tribunal administratif devait aller dans le sens de la commission nationale. Cela hypothèquerait fortement sa participation aux élections régionales de décembre 2015 et remettrait en cause son mandat municipal. Jusqu'à cette annonce il était le rival le plus dangereux pour Didier Robert, président UMP sortant du conseil régional. L'élu saint-leusien précise qu'il engagera un recours contre la décision de la commission uniquement s'il est "soutenu par la population".
Les comptes de campagne de Thierry Robert pour les municipales de mars 2014 ont été rejetés. La nouvelle a été annoncée ce mardi soir 3 décembre 2014 par le député-maire saint-leusien lui-même sur sa page Facebook. Conséquence immédiate, il risque une peine d'inéligibilité d'un an si le tribunal administratif devait aller dans le sens de la commission nationale. Cela hypothèquerait fortement sa participation aux élections régionales de décembre 2015 et remettrait en cause son mandat municipal. Jusqu'à cette annonce il était le rival le plus dangereux pour Didier Robert, président UMP sortant du conseil régional. L'élu saint-leusien précise qu'il engagera un recours contre la décision de la commission uniquement s'il est "soutenu par la population".

"Même avec 75% des votes aux municipales de 2014 et surtout après 2 sondages me plaçant en tête pour les régionales de 2015, c'est par le biais de la commission nationale des comptes de campagne et pour un motif "calculé" qu'ils sont arrivés à leur fin : m'éliminer de la scène politique" écrit Thierry Robert sur sa page Facebook. "La commission nationale avait jusqu'au vendredi 28 novembre pour rendre sa décision sur les comptes de campagne des candidats aux municipales. Elle a attendu cette date butoir pour se prononcer. Du coup, Thierry Robert est inéligible jusqu'en décembre 2015" commentait mardi soir un proche du député-maire saint-leusien. "Je ne crois pas au hasard" ajoute la même source en précisant que l'élu saint-leusien n'a été averti que ce mardi soir. La commission reprocherait à Thierry Robert d'avoir tiré un profit électoral de l'organisation par la mairie de Saint-Leu d'un certain nombre d'évenements (inauguration d'équipements, etc.) au cours des 12 mois précédant les municipales.

Sur sa page Facebook, Thierry Robert est catégorique : "celui qui a fait le recours auprès de la commission des comptes de campagne est un très proche du président de Région, employé de la Région Réunion" affirme-t-il. "Trouvez l'erreur" s'exclame-t-il en accusant très implicitement son principal adversaire Didier Robert. Il précise qu'il n'a pas encore décidé de l'attitude à adopter face à cette tentative "d'élimination". "Avant de faire un quelconque recours (contre la décision de la commission nationale des comptes de campagne – ndlr), je veux voir d'abord si la population réunionnaise pense avoir besoin de moi ou pas. Si elle n'a pas besoin, je démissionne de tout et tout de suite" écrit-il sur le réseau social, provoquant une cascade de témoignages de soutien moins de trente minutes après son post. Si l'inégibilité de Thierry Robert devait être confirmée par le tribunal administratif, il perdrait son mandat de maire de Saint-Leu, le conseil municipal devant alors élire un nouveau premier édile.

La nouvelle devrait provoquer un véritable coup de tonnerre dans le ciel politique réunionnais et redistribuer les cartes pour les élections régionales. Déjà en campagne, Thierry Robert est le principal et surtout le plus dangereux adversaire de Didier Robert, le président UMP sortant. Un récent sondage a placé le député-maire saint-leusien en tête des intentions de vote et plusieurs personnalités de droite comme du centre ne font pas vraiment mystère de leur préférence pour lui. "À ce stade tous les moyens sont bons pour essayer d'éliminer Thierry Robert, mais je ne pensais pas que le coup de grâce viendrais de la commission des comptes de campagne" commente un proche du député-maire saint-leusien. "Mais Didier Robert aurait tort de se réjouir trop vite, Thierry Robert n'est pas du genre à se laisser abattre, il l'a déjà prouvé, et surtout je ne pense pas que la population accepte sans broncher ce genre de petits arrangements entre amis pour lui barrer la route" commente encore ce proche.

"La partie n'est pas finie. En tout cas pas avant six mois. L'interprétation juridique des règles de droit retenue par la commission n'est pas, en l'espèce, celle du conseil d'Etat et du conseil constitutionnel. C'est donc la justice qui aura le dernier mot pour préciser la distinction entre communication institutionnelle et propagande électorale" note pour sa part Philippe Creissen, avocat de Thierry Robert. "La commission des comptes n'a jamais fait le droit électoral et ne l'applique pas toujours très bien. C'est pourquoi la loi a prévu que le dernier mot appartient au conseil d'Etat" ajoute-t-il en sous-entendant que des recours seront déposés contre la décision de la commission".

Thierry Robert tiendra une conférence de presse ce mercredi matin.

Mahdia Benhamla pour www.ipreunion.com

   

14 Commentaire(s)

Retrovirus, Posté
la Commission Nationale des Comptes de Campagne (la CNCC) a jeté son verdict : Thierry Robert, député-maire de Saint-Leu, n'a pas répondu à l'exigence d'exhaustivité édictée par l'article L. 52-15 du code électoral et, de plus, il a bénéficié d'un concours en nature de personne morale. D'où le rejet des comptes de campagne pour les municipales. Voilà Thierry Robert tout subitement par terre, sur la touche, lui qui était au pinacle ! Le volcan l'a pété ! Et la CNCC a donné son verdict très tardivement, si bien qu'il ne peut pas se présenter aux Régionales, à moins que le TA lui redonne le feu vert.

Dire qu'il y a eu complot de la part de ces membres, choisis par Nicolas Sarkozi, lui-même ami de Didier Robert sur lequel il fonde tous ses espoirs, c'est trop vite dit. Les membres de la CNCC sont des gens bien à tous égards. Si on a tardé à prendre la terrible décision, c'est qu'il y a eu empêchement dirimant. J'avance celui qui est dû à une maladie, la fouére, la diarrhée vendéenne. L'un passant la maladie à l'autre, on n'a pas pu se réunir. Et il a fallu attendre la fin de la longue épidémie pour convoquer le ban et l'arrière ban.

Je parle d'expérience : un rétrovirus s'est promené dans mes intestins pendant 12 jours; j'avais beau boire du rhum arrangé; en vain, ce médicament ne le dérangeait pas du tout. Au contraire, il semblait réclamer ! Et il m' a fallu 12 jours de convalescence. Ce terrible rétrovirus frappe tout le monde, le va-nu-pieds, le gardeur de vaches et même celui qui s'enveloppe d'une hermine. Là, mi di a ou, pas de tri sélectif, aucun arrangement possible, pas même à l'amiable. Tout le monde est traité sur le même pied d'égalité, ce qui, au fond, lui donne une certaine respectabilité !

http://www.courriers-reunion.fr/CNCC.html
Michel, Posté
Les ripoux de L UMP sont de retour
Sarko peut devenir président de son parti et être en totale illégalité par rapport à l'affaire Bygmalion et on rend inéligible T.Robert pour si peut au regard de toutes les manifestations organisées dans toutes les communes par les maires sortants. Il y même eu des achats de voix par le CCAS dans certaines sans que l'élection ne soit annulée . Résistons et lançons l'offensive pour 2015
Moly, Posté
Le sage cultive ses sentiments et ses sensations, connaît sur le bout du doigt le catalogue exact de leurs possibilités, et s'applique avec elles à utiliser les ressources du monde sensible. Naviguant à sa propre estime entre le bon et le mauvais, prenant un peu de celui-ci pour donner du sel à celui-là, ou l'inverse, cherchant la perle jusque dans l'huître pourrie, la trouvant toujours, puisqu'elle vient de lui-même, il se fait une belle vie et il en profite.
Moly de St leu
Karel974, Posté
Il était temps!! Comment les St Leusien peuvent-ils se laisser acheter avec des casse-croûtes et boissons diverse lors de ses réunions publiques? Il est temps qu'ils prennent conscience qu'il se moque d'eux!!!
Pitoyable TR, Posté
Comment avait-il du courage de donner des leçons alors qu'il n'est pas du tout fiable ce monsieur ?
Macatia, Posté
Haaa oui enfin il se prend le pied dans le tapis !
Michel, Posté
Les ripoux de L UMP sont de retour
Sarko peut devenir président de son parti et être en totale illégalité par rapport à l'affaire Bygmalion et on rend inéligible T.Robert pour si peut au regard de toutes les manifestations organisées dans toutes les communes par les maires sortants. Il y même eu des achats de voix par le CCAS dans certaines sans que l'élection ne soit annulée . Résistons et lançons l'offensive pour 2015
RASTATA, Posté
Enfin, le ti dentel de St Leu est attrapé par la justice! c'est une délivrance pour nous les St Leusiens. Il va encore crier sur les toits que c'est un coup monté, une tentative d'élimination politique, arrêtez, cet énergumène est à rayer de la carte politique, la LPA est dissoute après 1 AN d'existence, fini les tractations politiques, que vont devenir ses acolytes? on respire à St Leu.
Alex, Posté
appeler le soutien aux réunionnais ... mais si le CA a dit que vous êtes hors la loi, assumez vos erreurs !!!
Bekka, Posté
ce monsieur ki se disai ti créole kom ns, aux cotés des plus malheureux ns prouve ojrdui sa malhonnèté...pourtant on y a cru...et maintenant il ne se justifi même pa il se place kom d'habitude en victime...c'est navrant et vs mériter cet inéligibilité pour aller réfléchir a vos erreurs et les assumer...
Electeur, Posté
Non mais ce bougre n'est pas le supérieur hiérarchique du préfet, des magistrats et autres hauts fonctionnaires??? ou alors c'est le chargeur de l'eau hors classe qui berne la population crédule et couillonne à mort? ...dont la REUNION n'a nullement besoin; d'ailleurs on le voit bien, ici il porte la minerve sitôt la 1ère claque reçue et à l'assemblée nationale il se plie comme un toutou madame debassin devant holande et consorts. On aurait davantage pensé le voir en grève de la faim devant l'Elysée pour contester !!! il se prépare pour aller à Maurice? lui le fossoyeur des 1000 salariés arast.
Des noms?, Posté
" et plusieurs personnalités de droite comme du centre ne font pas vraiment mystère de leur préférence pour lui"! Ben il faut nous donner des noms car il n'y a personne à droite qui veut de lui!

Thierry Robert est un homme de gauche, ne nous y trompons pas! Ses seuls partenariats ont été réalisés avec le PCR et il siège avec les radicaux de gauche à l'Assemblée Nationale!
Steph, Posté
Si c'est vraiment le cas, vu que c'est un grand comédien et qu'il aime les mises en scène...

il ne peut être au dessus des lois, il doit assumer !!
Après ses scènes de cinéma devant la Préfecture, que nous réseve-t-il encore une fois ?
Comedia del arte pyramidale, Posté
Juste pile poil pour la Région.... Je veux dire côté date ! Donc, à très bientôt notre futur président de Région !: Le macatia, on n'en veut plus... bon, sauf ceux qu'il arrose copieusement avec notre argent, en commission permanente. Mais, nous ne sommes pas dupes. A très bientôt donc Thierry !