Le 11 janvier à Saint-Denis :

Un hommage organisé pour les Gilets jaunes "tombés pour la France"


Publié / Actualisé
La mobilisation des Gilets jaunes à la Réunion se structure depuis plusieurs semaines. Beaucoup d'échanges ont lieu dans les "lieux de vie" comme la Kaz du Peuple ou dans le rond point de Manapany. Si les blocages sont organisés périodiquement, les Gilets jaunes souhaitent éviter ces actions. Le mouvement semble se diriger vers d'autres formes d'actions dans les jours et semaines à venir. Le vendredi 11 janvier à 18 heures, les Gilets jaunes rendront hommage aux 11 victimes dénombrées lors des différentes actions sur le territoire français. Cet hommage déclaré en préfecture sera encadré par la police.
La mobilisation des Gilets jaunes à la Réunion se structure depuis plusieurs semaines. Beaucoup d'échanges ont lieu dans les "lieux de vie" comme la Kaz du Peuple ou dans le rond point de Manapany. Si les blocages sont organisés périodiquement, les Gilets jaunes souhaitent éviter ces actions. Le mouvement semble se diriger vers d'autres formes d'actions dans les jours et semaines à venir. Le vendredi 11 janvier à 18 heures, les Gilets jaunes rendront hommage aux 11 victimes dénombrées lors des différentes actions sur le territoire français. Cet hommage déclaré en préfecture sera encadré par la police.

Sous les tentes de la Kaz du Peuple en face de la Préfecture à Saint-Denis, Clarisse et Norbert rappellent qu'ils ont enfilé leur gilet jaune depuis le premier jour, le 17 novembre 2018. Et pour couper court aux rumeurs, ils tiennent à repréciser une chose : la Kaz du Peuple n'est pas financée par les mairies ou collectivités. Sur le jardin de la Préfecture, c'est une démarche d'échanges qui est mise en place. "C'est le point de ralliement de tous les Gilets jaunes" indique Clarisse.

"Hommage aux gilets jaunes qui sont décédés pour la France"

Vendredi 11 janvier à 18h, ils rendront hommage aux gilets jaunes qui "ont été assassinés" selon Clarisse. Les mots choisis sont forts et assumés. Les organisateurs recherchent les noms des personnes afin de pouvoir les nommer lors de l'hommage prévu à Saint-Denis. C'est avec une mise en scène, où les victimes seront personnifiées par les Gilets jaunes de la Réunion afin de ne pas oublier que des citoyens tout comme eux. Les lieux choisis sont très symboliques. Devant la statue de Sarda Garriga pour faire passer le message que l'esclavage prend d'autres formes aujourd'hui. Les Gilets jaunes veulent ensuite se rendre devant la croix de Lorraine, symbole de résistance pour y chanter une marseillaise. Pour rappel la France libre adopta la croix Lorraine pour emblème " en opposition à la croix gammée ". Trois couplets seront entonnés par les personnes présentes "Car on oublie que la Marseillaise possède une partie : l'appel des patriotes. Il y a une partie pour la liberté et aussi un couplet pour les jeunes qui arrivent". Un lâcher de lanternes clôturera cet hommage, avec une lanterne par victime et également le nom des personnes décédées.

Démarche pacifique

Un pot de l'amitié sera donné à la fin de l'évènement afin de pouvoir se rassembler une dernière fois avec des Gilets jaunes de toute l'île. Clarisse prévient "C'est une démarche pacifique", aucun blocage de route ou de magasin n'est à l'ordre du jour. "La Kaz du peuple a été mise là et le nom a été choisi pour servir de relais" les Gilets jaunes souhaitent faire le relais de toutes les kaz de l'île et les organisateurs attendent les Gilets jaunes de chaque coin de la Réunion. Clarisse conclut "S'il y a bien un évènement où les gens peuvent venir avec aucune crainte, avec leurs enfants. On va être encadré par la police et le mouvement a été déposé aussi en préfecture, c'est pas illégal on va le faire pacifiquement".

jb/www.ipreunion.com

   

1 Commentaire(s)

Tobor57, Posté
je suis solidaire a cet hommage de nos jours on ne doit pas mourir pour un gouvernement qui ne comprend rien (soyez paye au smic la vous comprendrez) un francais de la metropole qui vous soutient pacifiquement en jaune
Illustration : Kwa Films

Kwa Films

37 reportage(s)