Six classes sélectionnées :

Concours "La flamme de l'égalité": les lauréats récompensés


Publié / Actualisé
Ce jeudi 25 avril 2019, six classes réunionnaises se sont vues remettre des prix pour leur participation au concours scolaire national " La flamme de l'égalité ". Le recteur de l'académie de La Réunion, Vêlayoudom Marimoutou, en compagnie de la sous-préfète Isabelle Rebattu et des représentants de l'association des maires, du conseil départemental, du conseil régional et de la direction des affaires culturelles étaient présents pour la remise des prix.
Ce jeudi 25 avril 2019, six classes réunionnaises se sont vues remettre des prix pour leur participation au concours scolaire national " La flamme de l'égalité ". Le recteur de l'académie de La Réunion, Vêlayoudom Marimoutou, en compagnie de la sous-préfète Isabelle Rebattu et des représentants de l'association des maires, du conseil départemental, du conseil régional et de la direction des affaires culturelles étaient présents pour la remise des prix.

Onze classes locales ont participé à l’édition 2019 du concours, qui avait pour thématique " devenir libre ". A la préfecture, les deux gagnants de chaque catégorie – primaire, collège et lycée – étaient présents pour recevoir un trophée et un chèque de 1000 euros pour les premiers, et de 700 euros pour les deuxièmes. Une occasion pour les élèves de présenter leur projet : certains avaient créé un slam, d’autres un jeu de société, une pièce de théâtre ou encore une chorégraphie.

Si aucune des classes récompensées au niveau régional n’a été sélectionnée pour concourir au niveau national et participer aux commémorations du 10 mai à Paris, les élèves comme leurs professeurs étaient en joie pour recevoir leurs prix. Vêlayoudom Marimoutou a par ailleurs remercier les enseignants de chaque classe pour leur implication. " L’esclavage a marqué notre histoire, il est capital pour les générations futures de connaitre celle-ci afin de construire ensemble des valeurs communes " a-t-il déclaré.

Créé en 2015, ce concours s’inscrit dans la volonté du ministère de l’Éducation d’enseigner des valeurs telles que le respect et le devoir de mémoire. Il est soutenu par le ministère des Outre-mer, le Conseil départemental, le Comité national pour la mémoire et l’histoire de l’esclavage et avec le soutien de la délégation interministérielle à la lutte contre le racisme et l’antisémitisme. " On ne se construit bien que si on sait d'où on vient " a souligné le recteur, insistant sur l'importance de l'apprentissage de l'histoire de l'esclavage et la colonisation à La Réunion.

Retrouvez notre interview de Vêlayoudom Marimoutou ci-dessous

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !

Illustration : Kwa Films

Kwa Films

37 reportage(s)