Economie de l'Océan indien :

"Oceanindien.biz", une nouvelle plateforme dédiée aux entrepreneurs


Publié / Actualisé
C'est la première plateforme dédiée aux entrepreneurs des 6 îles de l'Océan indien. L'idée ? Promouvoir la coopération régionale entre ces territoires. Déjà en ligne, le site propose aux entreprises de les guider dans leur recherche de partenaires économiques, dans leur recrutements, et dans la communication des actualités économiques dans l'Océan indien. Une unité entre les 6 territoires qui pourrait donner une plus grande force économique aux entreprises et créer une vitrine sur les continents extérieurs.
C'est la première plateforme dédiée aux entrepreneurs des 6 îles de l'Océan indien. L'idée ? Promouvoir la coopération régionale entre ces territoires. Déjà en ligne, le site propose aux entreprises de les guider dans leur recherche de partenaires économiques, dans leur recrutements, et dans la communication des actualités économiques dans l'Océan indien. Une unité entre les 6 territoires qui pourrait donner une plus grande force économique aux entreprises et créer une vitrine sur les continents extérieurs.

"Nous voulons rapprocher les acteurs économiques de la zone Océan indien", commence Pascal Plante, le président de l'Union des Chambres de Commerce, d'Industrie et d'Agriculture (UCCIA) et premier vice-président de la CCI (Chambres de commerce d'industrie). L'objectif est simple : favoriser le développement et le partenariat entre les entreprises, pour aller vers la conquête de marchés extérieurs par la suite.

La plateforme Oceanindien.biz a coûté 2,4 millions d’euros et a été financé par l’AFD (Agence française de développement) qui couvre l’Union des Comores, Madagascar, Maurice, Mayotte, La Réunion, et Les Seychelles, et qui implique l’ensemble des CCI de ces territoires.

"On peut tabler sur une zone qui regroupe 28 millions d'habitants quand même", ajoute Pascal Plante. "C'est un vrai potentiel pour les acteurs économiques de la zone". Pour regrouper et fusionner les talents du territoire Océan indien, aller vers "une vraie convergence" des entrepreneurs, qui pour l'instant privilégient les échanges avec l'extérieur, notamment l'Europe, selon le président de l'UCCIA. "C'est comme un train : malgré les disparités des économies, chaque wagon se raccroche à la locomotive Océan indien et permet à sa manière de faire avancer le train."

Oceanindien.biz se veut la première plateforme dédiée aux entrepreneurs des 6 territoires de l'Océan indien. 200 entreprises se sont déjà inscrites pour la version bêta du site, désormais en ligne dans sa version finale. L'inscription coûte 100 euros par an, et pour ceux qui s'inscriront avant le 31 mai, l'année entière est gratuite.

Trois fonctionnalités principales sont proposées aux entreprises :

  • Trouver un partenaire. Cet onglet donne accès à l'annuaire des entreprises répertoriées sur le site. "Mais c'est bien plus qu'un simple annuaire", explique Karim Prud'homme, chargé de coopération régionale à la CCI. "Les inscriptions des entreprises sont vérifiées et validées. Ce qui prouve pour ceux qui tombent sur le profil de ces entreprises qu'elles sont bien fiables".
  • Publication des offres d'emploi. Un outil "qui n'est pas prioritaire", rappelle Pascal Plante, "mais qui permet, sous la forme d'une interface simple, d'élargir sa zone de recrutement". La CCI reprendra la main, du moins au début, pour faire apparaître les CV des demandeurs d'emploi.
  • Opportunités d'affaires. Cet outil permet de publier et partager les actualités et événements des entreprises. Ce sont les CCI qui s'occuperont d'alimenter les actualités économiques, les entreprises pourront pour leur part partager leurs newsletters afin de faire part des événements qu'elles organisent.

A fortiori, la plateforme devrait permettre à la zone Océan indien de conquérir de nouveaux territoires, en privilégiant l'Afrique pour commencer. "Cette plateforme c'est le fruit d'un travail de 4 ans", expique Karim Prud'homme, qui alimente personnellement la partie actualités, vérifie les profils des entreprises inscrits et gère la plateforme.

mm/www.ipreunion.com

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !

Illustration : Kwa Films

Kwa Films

37 reportage(s)