Les portes sont closes et la plante se dessèche :

Antenne de la Région aux Seychelles : aussitôt ouverte, aussitôt fermée


Publié / Actualisé
Inaugurés en grande pompe le 24 octobre 2018, les bureaux de l'antenne du conseil régional à Victoria (capitale des Seychelles) sont fermés depuis plusieurs semaines. La faute semble-t-il a un permis de travail non renouvelé, c'est en tout cas ce qui a été indiqué à Imaz Press Réunion sur place aux Seychelles. (Photo DR/www.ipreunion.com)
Inaugurés en grande pompe le 24 octobre 2018, les bureaux de l'antenne du conseil régional à Victoria (capitale des Seychelles) sont fermés depuis plusieurs semaines. La faute semble-t-il a un permis de travail non renouvelé, c'est en tout cas ce qui a été indiqué à Imaz Press Réunion sur place aux Seychelles. (Photo DR/www.ipreunion.com)

Retour dans le passé. Mercredi 24 octobre 2018, sur son site internet le conseil régional triomphait : "Didier Robert, Président de la Région Réunion, Vincent Meriton, vice-président de la République des Seychelles, ainsi que Lynda Lee Mow Sim, conseillère régionale en charge de la coopération régionale et des relations à l’internationale et Lionel Majesté-Larrouy, ambassadeur de France aux Seychelles ont procédé à l’inauguration de l’antenne de la Région Réunion aux Seychelles"

Retour dans le présent. Vendredi 10 mai 2019. Les portes de l’antenne de la Région Réunion aux Seychelles sont fermées à double tour depuis plusieurs semaines. Les volets sont clos. Le téléphone sonne dans le vide. La plante d'ornement qui trônait jadis fièrement à l'entrée des bureaux finit de mourir lentement, desséchée, oubliée de tous…

Mais que s'est-il donc passé entre ces deux dates ? Et surtout qui a oublié d'arroser la plante…

Sur place, le ministère des Affaires étrangères des Seychelles, explique à Imaz Press : "la personne qui gérait le bureau (une agente de la Région) a quitté le pays, car il y avait un problème avec son permis de travail".

Miera Savy, conseillère au ministère seychellois des Collectivités locales, confirme que le permis de travail de cette chargée de mission "était terminé et qu’il était en cours de renouvellement. Nous travaillons pour l’instant par email jusqu’à ce qu’ elle revienne" La conseillère du ministère précise ensuite : "plusieurs projets sont en cours de réalisation dans les domaines de la jeunesse et de la santé".

Du côté de l’ambassade de France le ton est plus sec. On nous affirme en substance "ne rien connaître des activités qui avaient lieu dans ce bureau". Une déclaration à rapprocher de celle faite lors de l'inauguration de l'antenne en octobre dernier par Lionel Majesté-Larrouy, ambassadeur de France aux Seychelles. Tout en finesse le diplomate avait soufflé dans son discours que sa qualité de représentant de la République française lui donnait droit de regard sur tous les éventuels projets sortant de l'antenne de la Région…

Lesquels ne sont pas prêts pour le moment de voir le jour…

- Patatras -

Et pourtant… Financé par les fonds de l'Europe et situé au troisième étage d’un bâtiment flambant neuf,  les 40 m2 de ce bureau désormais désespérément vide - et sa plante cruellement desséchée -, se voulait le symbole du rapprochement entre la Région Réunion et les Seychelles…  "Le principal objectif de cette nouvelle antenne (…) est de faciliter les liens entre les entrepreneurs réunionnais et les autorités seychelloises" se rengorgeait Didier Robert, le jour de l'inauguration de l'antenne.

Car le président de Région, un habitué et un ami sincère des Seychelles, voulait aller plus loin dans la coopération entre les deux îles. "Nous avons déjà accompli beaucoup de choses ensemble, telles que la connectivité des compagnies aériennes, la formation des professionnels du secteur de la santé et la promotion du tourisme dans la région grâce à la coopération entre les îles Vanille", disait-il.

Et patatras, pour le moment tous ces projets sont sur pause…

Lire aussi : La Région dépense 137 000 euros pour aller au carnaval

Lire aussi : Carnaval des Seychelles : Didier Robert persiste et signe

Au ministère seychellois des Affaires étrangères on dit attendre que "l’ambassade de France transmette la demande de permis de travail pour régulariser la présence de la représentante de la Région Réunion".

Sous couvert d'anonymat, un diplomate seychellois relève : "nous devons traiter avec notre interlocuteur qui est l’ambassade de France". Il soupire ensuite : "c'est dommage, nous avions de nombreux projets à mettre en place et là nous avons un bureau qui est vide sans qu’on puisse faire quelque chose"

La Région n'a pas donné suite à notre demande concernant les raisons de la fermeture de son antenne et le non renouvellement du permis de travail de sa chargée de mission.

Aucune explication n'a aussi été donnée sur les motifs du mauvais traitement réservé à la plante…

rv/mb/www.ipreunion.com aux Seychelles

   

5 Commentaire(s)

Consciencedomoun , Posté
Vraiment déplorable et irrespectueux, y a "anguille sous roche".pas oublier que c'est Air Seychelles qui a été sollicité pour rapatrier illico et illégalement les Sri-lankais. Na 1 bon dié là o.
CLAIN, Posté
Le ti plante là besoin un bon l'arrosage l'eau coco/ eau coco# lé gayard # bat karé# l'arzent l'a pas ou# dehors# Life is money# Life is eat #
OmarGee, Posté
ces délégations qui partent se promener aux frais de la princesse, avec les pistoles des contribuables... l'antenne de paris, des Seychelles, de Tianjin, tout le peu n'est que tape à l'oeil, au final c'est très vide ! Huguette BELLO arrive en 2021 pour un nettoyage en profondeur de cette collectivité qui pue l'echec !!!!!!!
Titi974, Posté
Dans quelques mois ou années, on apprendra par chambre régionale des comptes que ce service détournait et dilapidait de l'argent public
Daniel, Posté
La Région Réunion championne du gaspillage de l'argent public, savoir gérer sa s'apprend qu'avez vous apprit a l'école Mr le Président à rackettez les pauvres pour donner plus aux riches