Annulation du marché forain :

Saint-Pierre: le torchon brûle entre les bazardiers et Michel Fontaine


Publié / Actualisé
Alors qu'hier, le vendredi 12 juillet, la municipalité de Saint-Pierre annonçait annuler le marché forain de ce samedi 13 juillet "à la demande du sous-préfet de l'arrondissement" à cause de la vigilance forte houle et des conséquences que pourraient avoir une mer agitée sur le front de mer de la commune sudiste, une polémique est née ce samedi matin. Plusieurs dizaines de forains se sont rendus sur le front de mer pour vendre leurs produits et le marché, malgré l'interdiction, a eu lieu. (photo d'illustration)
Alors qu'hier, le vendredi 12 juillet, la municipalité de Saint-Pierre annonçait annuler le marché forain de ce samedi 13 juillet "à la demande du sous-préfet de l'arrondissement" à cause de la vigilance forte houle et des conséquences que pourraient avoir une mer agitée sur le front de mer de la commune sudiste, une polémique est née ce samedi matin. Plusieurs dizaines de forains se sont rendus sur le front de mer pour vendre leurs produits et le marché, malgré l'interdiction, a eu lieu. (photo d'illustration)

Certains marchands forains, très remontés, se sont largement épanchés toute la matinée sur une radio locale. Ils ont accusé le maire de la commune d'avoir "surestimé la houle", de "se foutre d'eux" et d'"annulation abusive" car selon eux, la houle était moins forte qu'annoncée et n'empêchait pas le bon déroulement du marché forain... La polémique enfle, Michel Fontaine, l'édile de Saint-Pierre répond aux accusations, voici son communiqué :

"Les conditions annoncées par Météo France concernant la forte houle et ses conséquences ont conduit les services de l’État à demander à la municipalité de Saint-Pierre de prendre certaines mesures de protection des biens et des personnes sur l'ensemble du littoral et notamment l'annulation du marché forain.

Ces décisions, à l'heure où elles sont prises, répondent à un principe de précaution en l'absence de certitudes sur l'ampleur du phénomène, mais conformes aux mises en garde très sérieuses des services de Sécurité et de protection civile.

Trouver dans ces décisions un sujet de polémique purement politicienne démontre, de ceux qui en usent, un niveau d'inconscience absolue et une totale incapacité réelle à exercer un jour des responsabilités.

La municipalité ne peut que déplorer cette attitude mais continuera toujours à privilégier la sécurité des concitoyens à la démagogie."

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !

Illustration : Kwa Films

Kwa Films

30 reportage(s)
Kwa films

Sudel Fuma, héros créole

Kwa Films

"Gangster Project" à Cape Town

Kwa Films

Talents La Kour, le making-off...