Ça s'est passé cette semaine sur Imaz Press :

Prix du bio, stérilisation, NRL, forces de l'ordre et fleurs


Publié / Actualisé
Retour sur les actualités qui ont marqué la semaine du lundi 5 août au vendredi 9 août 2019 sur Imaz Press :

- Lundi 5 août : lagriculture bio, encore très chère, n'est pas accessible à tout le monde
- mardi 6 août : stériliser les animaux oui, encore faut-il en avoir les moyens
- mercredi 7 août : il faut bien le dire : la NRL, telle qu'elle était prévue, ne se fera pas
- jeudi 8 août : classes populaires et forces de l'ordre : la grande défiance
- Vendredi 9 août : les plantes et les fleurs péi souffrent de la concurrence de l'exportation
Retour sur les actualités qui ont marqué la semaine du lundi 5 août au vendredi 9 août 2019 sur Imaz Press :

- Lundi 5 août : lagriculture bio, encore très chère, n'est pas accessible à tout le monde
- mardi 6 août : stériliser les animaux oui, encore faut-il en avoir les moyens
- mercredi 7 août : il faut bien le dire : la NRL, telle qu'elle était prévue, ne se fera pas
- jeudi 8 août : classes populaires et forces de l'ordre : la grande défiance
- Vendredi 9 août : les plantes et les fleurs péi souffrent de la concurrence de l'exportation

• Lundi 5 août : l'agriculture bio, encore très chère, n'est pas accessible à tout le monde

Les produits bio ont le vent en poupe. A La Réunion, ils commencent à se faire une vraie place dans nos assiettes, via notamment les circuits courts qui consistent à aller chercher son petit panier de légumes directement apporté par le producteur. Mais leur prix n'est pas toujours abordable... en tout cas les produits bios sont pour l'instant réservés à une petite catégorie de la population. Alors pourquoi le bio est-il aussi cher ? Coût de production, rareté sur le marché, début de la transition à La Réunion... on vous explique tout.

Mardi 6 août : stériliser les animaux oui, encore faut-il en avoir les moyens

Lors de sa grève de la faim, le président de l'association de défense animale Milit'Activ'974 Francis Kubezyk a relancé la question des vétérinaires à La Réunion... Le militant martèle qu'il faut lancer une vraie campagne de stérilisation massive pour lutter contre l'errance des chiens et des chats sur l'île. Mais pour cela, il faut des moyens, et le nombre de dispensaires ne le permet pas pour l'instant. Dans certaines zones, les cabinets de vétérinaires se multiplient. Dans d'autres, notamment dans les hauts et les cirques, c'est le désert.

• Mercredi 7 août : il faut bien le dire : la NRL, telle qu'elle était prévue, ne se fera pas

Encore un projet de carrière qui fait polémique. Cette fois, c'est à Saint-André que les habitants se mobilisent. Ils ont appris, en tombant sur les panneaux de chantier par hasard, que le projet prévoit pour une durée de 25 ans, entre autres, l'extraction de roches. On l'aura bien compris, les Réunionnais en ont assez des carrières, où qu'elles soient. Nous l'avons bien vu avec les multiples rebondissements qu'a subis celle de Bois Blanc. L'occasion de réfléchir à l'avenir de la Nouvelle route du Littoral et de le dire une bonne fois pour toutes : elle ne se fera pas. En tout cas, pas celle qui était prévue, pas celle des plans d'origine... Changement de budget, retard dans les travaux, roches introuvables... les coups durs ont été nombreux pour le chantier de la NRL et les grands projets de Didier Robert. Il est donc temps d'appeler un chat un chat. Cessons d'être langue de bois. Car à ce stade, il faudrait un miracle pour que la partie digue soit construite comme prévu.

• Jeudi 8 août : classes populaires et forces de l'ordre : la grande défiance

Rapports de l'IGNP bâclés, plaintes pour violences policières classées sans suite, hauts dirigeants muets face aux divers scandales auxquels font face les forces de l'ordre...Depuis quelques années, et notamment depuis la crise des gilets jaunes, la confiance que pouvaient porter certaines classes de la population envers les forces de l'ordre semblent s'effriter. Sans qu'aucun haut dirigeant ne semble prêt à remettre en question le système actuel.

 Vendredi 9 août : les plantes et les fleurs péi souffrent de la concurrence de l'exportation

Le salon des plantes et des fleurs a commencé ce mercredi 7 août et se déroule jusqu'au dimanche 11 août 2019 à la Halle des manifestations du Port. Flore et Halle est plus que jamais un événement capital pour les horticulteurs de La Réunion. Aujourd'hui, la filière souffre d'une forte concurrence à cause de l'importation, mais aussi de méthodes déloyales pendant les grands événements "fleuris" de l'année tels que la fête des mères. En 10 ans, le secteur a perdu une centaine d'horticulteurs.

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !