Une étude de 60 millions de consommateurs :

Produits ménagers, attention danger !


Publié / Actualisé
Dans son dernier numéro sorti fin août, la revue 60 millions de consommateurs passe au crible les produits d'entretien. Salle de bain, WC, cuisine, fenêtres, sols... ces détergents et autres nettoyants ménagers dédiés à l'entretien de la maison sont régulièrement utilisés dans nos lieux de vie. Certains d'entre eux contiendraient des substances toxiques ou dangereuses pour l'environnement et la santé. 60 millions de consommateurs demande la mise en place d'un système de notation sur ces produits ménagers pour que le consommateur puissent acheter en connaissance de cause. Aujourd'hui, des alternatives existent, les mouvements éco-responsables prônent un retour aux " astuces de grand-mère ". À La Réunion, des ateliers qui permettent de fabriquer soi-même ses produits nettoyants naturels commencent à se multiplier.
Dans son dernier numéro sorti fin août, la revue 60 millions de consommateurs passe au crible les produits d'entretien. Salle de bain, WC, cuisine, fenêtres, sols... ces détergents et autres nettoyants ménagers dédiés à l'entretien de la maison sont régulièrement utilisés dans nos lieux de vie. Certains d'entre eux contiendraient des substances toxiques ou dangereuses pour l'environnement et la santé. 60 millions de consommateurs demande la mise en place d'un système de notation sur ces produits ménagers pour que le consommateur puissent acheter en connaissance de cause. Aujourd'hui, des alternatives existent, les mouvements éco-responsables prônent un retour aux " astuces de grand-mère ". À La Réunion, des ateliers qui permettent de fabriquer soi-même ses produits nettoyants naturels commencent à se multiplier.

L’enquête de 60 millions de consommateurs met en exergue le fait que les gels, liquides, lingettes, aérosols et autres détergents peuvent être nocifs même ceux qui affichent une étiquette " bio " ou écologiques. Sur les 108 produits testés, la moitié contiennent des substances toxiques ou dangereuses. Des produits agressifs, allergisants, irritants, contenant des ingrédients polluants ou juste  " inutiles ".

Les produits bio pas toujours fiables

Sur leurs produits, certains fabricants n’hésitent pas à en faire des caisses prônant le bio, l’écologie, une composition naturelles mais sil n’en serait rien, "de nombreux produits ménagers affichent fièrement sur leurs étiquettes des ingrédients traditionnels rassurants : savon noir, huile de lin, savon de Marseille, bicarbonate… Mais on les trouve souvent en très faible quantité, parfois inférieure à 0,1 %" explique 60 millions de consommateurs. Des fabricants pas toujours honnêtes, qui ne disent pas tout…

Plus de transparence


C’est aussi l’une des problématiques soulevée par 60 millions de consommateurs. Le mensuel demande plus de transparence sur la composition de ces produits nettoyants. Car aujourd’hui, rien n’oblige les fabricants a révélé tous les ingrédients que l’on peut trouver dans les détergents. 60 millions de consommateurs a donc mis en place une pétition qui plaide pour la mise en place d’un système de notation à l’image du Nutriscore pour l’alimentaire.

Ce système d’étiquetage "clair et immédiat" baptisé "Ménag’Score" permettrait au consommateur de faire le tri au sein des produits, de connaître le degré de toxicité des produits qu’il achète, de ce qu’il met dans son panier, ce qu’il a dans ses placard.
"Le Ménag’Score classe les produits de A, pour les plus vertueux, à E pour ceux présentant le plus de risque" indique 60 millions de consommateurs.

Retour aux sources

Sauf qu’aujourd’hui, la tendance est au vintage. De plus en plus de familles se mettent à fabriquer leur produits d’entretien elles-mêmes. Les astuces de grand-mère ont la cote, revenir au basique, revenir au naturel par souci d’économie, pour protéger la planète et surtout pour lutter contre la pollution intérieure.

Pour les WC : mélangez 350 mL de vinaigre blanc, 650 mL d’eau, 4 cuillères à soupe de fécule de pomme de terre et quelques gouttes d’huiles essentielles (pin, lavande, citron, arbre à thé…).

Pour les surfaces : pour 1 litre de nettoyant, mélangez 1 litre d’eau tiède, 2 cuillères à soupes de savon noir ou biologique, ajoutez 1 cuillère à soupe de bicarbonate de soude, une dizaine de gouttes d’huiles essentielles (pin, lavande, citron, arbre à thé…)

Attention, tous les mélanges ne sont pas bons. Mélanger vinaigre blanc et javel provoque des émanations et les huiles essentielles sont à utiliser avec parcimonie.

À La Réunion, les ateliers qui apprennent aux particuliers à fabriquer leurs produits d’entretien avec des ingrédients naturels se multiplient. 

fh/www.ipreunion.com / redac@ipreunion.com

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !

Illustration : Kwa Films

Kwa Films

37 reportage(s)