Saint-Denis :

Parking du pôle océan : les commerçants ne veulent pas lâcher l'affaire


Publié / Actualisé
C'est un dossier qui revient régulièrement sur le devant de la scène mais cette fois, l'Union des commerçants dionysiens (UCD) n'en démord pas. Au coeur de la discorde, l'épineux dossier du parking du pôle océan. Il est fermé depuis septembre 2016 pour laisser place au Quadrilatère océan. Sauf qu'aujourd'hui, le projet de réaménagement du bas de la rue Maréchal Leclerc est en stand-by. À quelques jours des fêtes de fin d'années, l'UCD demande la réouverture du parking, mais la mairie affirme ne plus être propriétaire du terrain...
C'est un dossier qui revient régulièrement sur le devant de la scène mais cette fois, l'Union des commerçants dionysiens (UCD) n'en démord pas. Au coeur de la discorde, l'épineux dossier du parking du pôle océan. Il est fermé depuis septembre 2016 pour laisser place au Quadrilatère océan. Sauf qu'aujourd'hui, le projet de réaménagement du bas de la rue Maréchal Leclerc est en stand-by. À quelques jours des fêtes de fin d'années, l'UCD demande la réouverture du parking, mais la mairie affirme ne plus être propriétaire du terrain...

Le parking du pôle océan est devenu un serpent de mer. L’union des commerçants dionysiens est plus insistante que jamais, la période est propice… Mais en face, la municipalité du chef-lieu explique être poings et pieds liés.

Pour les commerçants, l’année 2018 a été un mauvais cru en raison du mouvement des Gilets jaunes, les marchands comptaient donc se rattrape en 2019. Mais la problématique de stationnement à Saint-Denis freine le chaland. En apprenant la mise en stand-by du projet du Quadrilatère océan, l’UCD a saisi la balle au bond, demandant la réouverture du parking du Pôle océan et allant même jusqu’à créer une pétition en ligne, signée à ce jour par plus de 1.000 personnes.

Lire aussi : les commerçants dionysiens réclament la réouverture du parking de l'océan

En face, la mairie explique ne pas pouvoir répondre positivement à leur requête "le projet espace océan est en cours, avec des permis de construire en cours également. D’un point de vue légal, nous n’avons pas le droit d’ouvrir cette zone pour un parking public."

De fait, la municipalité met en place des alternatives pour faciliter la circulation et le stationnement dans le chef-lieu : des navettes au départ du parking ex Ghanty royal à partir du mardi 10 décembre, des navettes gratuites au départ de l’avenue Victoire, rue Pasteur, rue Jules Auber et rue Labourdonnais.

Les alternatives mises en place par la ville de Saint-Denis à retrouver ici.

Par ailleurs, la mairie fait un geste en rouvrant la rue Félix Guyon dans les deux sens de circulation "afin de fluidifier la circulation en cette période de forte affluence dans le centre-ville". Une mesure mise en place à compter de ce lundi 9 décembre jusqu’au samedi 4 janvier 2020. Cette décision va dans le sens de ce que demandent les commerçants depuis plusieurs mois sauf que jusqu’ici, ils se heurtaient à un mur : la municipalité leur répondait que rouvrir la rue Félix Guyon ralentirait le trafic des bus.

Pour Sandiren Permale, c’est donc une victoire en demi-teinte...  Enfin, une toute petite victoire, la principale demande des commerçants concerne le parking du pôle océan et il n'y a pas d'avancée positive sur le sujet "aujourd’hui, ne pas rouvrir ce parking est un préjudice important pour les commerçants du centre-ville. Qui a envie de se retrouver à errer des heures faute de place pour faire les magasins ? Cela fait déjà plusieurs années que nous alertons, les commerces de proximité se meurent, il faut une politique publique qui prenne cela en compte sinon les clients vont se tourner vers les grandes surfaces, c’est d’ailleurs, ce qui se passe déjà."

La mairie de Saint-Denis a fait un pas en direction des commerçants, reste à savoir si ces derniers choisiront de faire le reste du chemin.

fh / www.ipreunion.com / redac@ipreunion.com

   

2 Commentaire(s)

Dimitri, Posté
les navettes on sans fou il faut des pk pas tout le monde a la journée pour faire ses courses
vivement les élections que l on mettre dehors ses incapables
Anne976, Posté
le commerce est la plaie de l'humanité