Ça s'est passé cette semaine sur Imaz Press :

Modélisation, NRL, Run rail, tribunal, tests


Publié / Actualisé
Retour sur les actualités qui ont marqué la semaine du lundi 14 septembre au vendredi 18 septembre 2020 sur Imaz Press :

* Lundi 14 septembre - Anticiper l'évolution du virus, c'est pas de la voyance, c'est de la science
* Mardi 15 septembre - NRL : nous sommes le 15 septembre et c'est encore raté pour la reprise du chantier
* Mercredi 16 septembre - Run rail : comme un air (déjà vu) de campagne électorale
* Jeudi 17 septembre -Didier Robert et sa "mauvaise foi" épinglés dans sa convocation au tribunal
* Vendredi 18 septembre - Les tests pour les voyageurs à destination de La Réunion ont-ils encore un sens...
Retour sur les actualités qui ont marqué la semaine du lundi 14 septembre au vendredi 18 septembre 2020 sur Imaz Press :

* Lundi 14 septembre - Anticiper l'évolution du virus, c'est pas de la voyance, c'est de la science
* Mardi 15 septembre - NRL : nous sommes le 15 septembre et c'est encore raté pour la reprise du chantier
* Mercredi 16 septembre - Run rail : comme un air (déjà vu) de campagne électorale
* Jeudi 17 septembre -Didier Robert et sa "mauvaise foi" épinglés dans sa convocation au tribunal
* Vendredi 18 septembre - Les tests pour les voyageurs à destination de La Réunion ont-ils encore un sens...

• Lundi 14 septembre - Anticiper l'évolution du virus, c'est pas de la voyance, c'est de la science

L'Institut Pasteur planche en ce moment sur des modélisations adaptées à chaque territoire, pour anticiper l'évolution de la pandémie de Covid-19 en France. Et déjà les complotistes sont de sortie : impossible de prévoir ces chiffres, ne vous prenez pas pour madame Irma avec votre boule de cristal... Pourtant faire des projections de ce type répond à une méthodologie scientifique qui se base sur des chiffres réels, et qui bien souvent fait ses preuves.

• Mardi 15 septembre - NRL : nous sommes le 15 septembre et c'est encore raté pour la reprise du chantier

La Région avait promis une reprise du chantier de la Nouvelle Route du Littoral ce mardi 15 septembre 2020, ce ne sera finalement pas le cas. En cause, selon les transporteurs qui ont assisté à une réunion ce lundi 14 septembre, le groupement ne serait pas encore prêt à redémarrer les travaux. Pourtant, la reprise est très attendue par l'ensemble des professionnels du BTP au premier rang desquels les transporteurs qui s'étaient mobilisés ces derniers mois pour obtenir une clarification sur la suite qui sera donnée au chantier. Après cette annonce, ces derniers oscillent entre scepticisme et espoir de retrouver rapidement le chemin du chantier.

• Mercredi 16 septembre - Run rail : comme un air (déjà vu) de campagne électorale

Le Run rail c'est pour demain ! Enfin... pas tout à fait... C'est pourtant ce qu'a semble vouloir faire croire la Région au cours d'une conférence de presse tenue ce lundi 14 septembre 2020 (comme souvent, Imaz Press Réunion n'était pas invitée).  A cette occasion, Fabienne Couapel-Sauret, l'élue en charge du dossier, annonçait le lancement imminent des appels d'offres pour le projet Run Rail. Un lancement sans aucune concertation avec la Ville de Saint-Denis, à quelques mois des régionales et avec des objectifs de livraison hyper ambitieux (2025, selon la collectivité régionale). Ça sent la campagne électorale et le déjà vu...

• Jeudi 17 septembre -Didier Robert et sa "mauvaise foi" épinglés dans sa convocation au tribunal

Nous l'annoncions dès le 8 septembre sur Imaz Press : le président du Conseil régional est renvoyé devant le tribunal correctionnel dans l'affaire des musées régionaux. Date du procès : le 19 novembre très exactement. Didier Robert a bien reçu sa convocation cette fois. Un document lapidaire qui ne l'épargne pas et qui épingle sa "mauvaise foi", des usages "qu'il savait contraire" aux intérêts de la SPL des musées, "à des fins personnelles".

• Vendredi 18 septembre - Les tests pour les voyageurs à destination de La Réunion ont-ils encore un sens...

Les tests obligatoires pour les voyageurs à destination de La Réunion ont-ils encore un sens alors que la grande majorité des cas détectés sont désormais autochtones ? Puisque rien n'est fait pour leur faciliter la tâche, il semble aujourd'hui peu opportun de conserver cette mesure sanitaire. Surtout quand le test se transforme en mission impossible pour quiconque essaie de venir ou rentrer sur l'île en ce moment, face aux (très) nombreuses contraintes rencontrées dans les laboratoires saturés

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !