Nouveau drame de l'immigration clandestine :

Mayotte : dix morts dans le naufrage d'un kwassa


Publié / Actualisé
En provenance d'Anjouan aux Comores, un kwassa (petite embarcation de pêche) a chaviré au large de la Petite Terre à Mayotte ce jeudi après-midi 24 septembre 2020. Au moins dix personnes ont trouvé la mort. Quatre passagers ont pu être secourus. Les recherches sont en cours pour retrouver les autres victimes. Le naufrage a eu lieu alors que le petit bateau s'apprêtait à entrer clandestinement à Mayotte (Photo archives France Mayotte Matin)
En provenance d'Anjouan aux Comores, un kwassa (petite embarcation de pêche) a chaviré au large de la Petite Terre à Mayotte ce jeudi après-midi 24 septembre 2020. Au moins dix personnes ont trouvé la mort. Quatre passagers ont pu être secourus. Les recherches sont en cours pour retrouver les autres victimes. Le naufrage a eu lieu alors que le petit bateau s'apprêtait à entrer clandestinement à Mayotte (Photo archives France Mayotte Matin)

Ce nouveau drame de l'immigration clandestine s'ajoue à une liste déjà longue. Selon différents estimations, en 25 ans  plus de 12.000 personnes ont perdu la vie en tentant de traverser clandestinement les 70 kilomètres séparant Anjouan de Mayotte à bord de kwassa kwassa. Souvent surchargés en passagers attirés par un très mensonger eldorado mahorais, ces canots de pêche, fragiles et peu stables, chavirent régulièrement provoquant la noyade de leurs occupants. Ces drames ont valu ont valu au bras de mer qui sépare les deux îles le tireste surnom de "plus grand cimetière marin du monde".

Lire aussi : Embarquement pour le meilleur ou pour la mort

Lire aussi : Ce qu'il faut savoir sur Mayotte, le 101e département français

www.ipreunion.com / redac@ipreunion.com

 

   

2 Commentaire(s)

Il faut aussi empêcher, Posté
La connerie, les maladies, le racisme, les vols, la jalousie, la colère, etc etc
Erick, Posté
Le plus grand cimetière marin continu à compter ses morts.Il faut arrêter ce dégât humain...,qui est humainement monstrueux