Agression mortelle à Grand-Bois :

Une femme s'est rendue à la police, trois autres personnes interpellées et placées en garde à vue


Publié / Actualisé
L'une des trois personnes impliquées dans la violente agression à Grand-Bois est en garde à vue ce dimanche 25 janvier 2015. La complice des deux hommes suspectés d'avoir braqué et violemment frappé la famille Aho-Nienne à coup de barre de fer s'est rendue elle-même au commissariat. Originaire du Tampon, elle est entendue par les enquêteurs afin de déterminer son rôle exact dans ce drame. Les auteurs des faits les plus graves sont activement recherchés. D'après Réunion 1ère et Linfo.re, trois autres personnes ont également été placées en garde à vue, après avoir été interpellées au Tampon.
L'une des trois personnes impliquées dans la violente agression à Grand-Bois est en garde à vue ce dimanche 25 janvier 2015. La complice des deux hommes suspectés d'avoir braqué et violemment frappé la famille Aho-Nienne à coup de barre de fer s'est rendue elle-même au commissariat. Originaire du Tampon, elle est entendue par les enquêteurs afin de déterminer son rôle exact dans ce drame. Les auteurs des faits les plus graves sont activement recherchés. D'après Réunion 1ère et Linfo.re, trois autres personnes ont également été placées en garde à vue, après avoir été interpellées au Tampon.

Pour rappel, dans la soirée du jeudi 22 janvier 2015, la famille Aho-Nienne a été violemment agressée à coups de barre de fer alors qu'elle rentrait dans son domicile située en face de la station-service. Odette Aho-Nienne, 88 ans et Emile Aho-Nienne, 92 ans, sont décédés le lendemain à l'hôpital des suites de leurs blessures. Ces figures emblématiques du quartier travaillaient ici depuis de longues décennies.

www.ipreunion.com

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !