Plusieurs victimes recensées en moins de deux semaines :

Mayotte : viols en série dans le village de Hajangua


Publié / Actualisé
Situé sur le territoire de la commune de Dembéni, le village mahorais de Hajangua est en proie à la psychose suite à une série de viols perpétrés par un ou plusieurs agresseurs.
Situé sur le territoire de la commune de Dembéni, le village mahorais de Hajangua est en proie à la psychose suite à une série de viols perpétrés par un ou plusieurs agresseurs.

L’affaire fait la une de France Mayotte Matin, qui relatait déjà dans son édition de mercredi l’agression d’un enfant de 7 ans, victime d’un viol alors qu’il se rendait à son école à Hajangua. Ce jeudi, les faits ont pris une autre dimension.

Après la crainte d’une chasse à l’homme menée par les habitants du village, la famille du petit garçon a finalement déposé plainte. Un portait-robot de l’agresseur devrait ainsi être établi, "non pas grâce au jeune écolier, mais à une jeune femme âgée de 20 ans, elle aussi victime d’un viol perpétré samedi dernier", indique le quotidien mahorais.

Suite à ces deux agressions, "chacun dans la petite localité se pose la question de savoir s’il y a un ou plusieurs prédateurs", relate France Mayotte Matin. Car l’affaire ne s’arrête pas là : selon d’autres témoignages, un enfant de 5 ans aurait également été victime d’un viol ces derniers jours.

"Sans que cela n’ait pu être vérifié, il y aurait eu 5 victimes en à peine deux semaines et ce, dans un secteur très limité aux alentours du plateau sportif de Hajangua", indique même le journal, rapportant que des enfants ont également affirmé avoir été poursuivis par une voiture, "toujours la même".

"S’agit-il d’un violeur au profil particulier s’en prenant aussi bien à des petits garçons qu’à des femmes adultes ou est-ce le fait d’hommes sévissant sur ce seul territoire ?", s’interroge France Mayotte Matin. Toujours est-il que selon le quotidien, "un vent de psychose plane sur Hajangua".

www.ipreunion.com

   

1 Commentaire(s)

DEL, Posté
c surment dé personne seul sur l'ile