Le "gourou" et sa compagne ont été placés en détention provisoire :

Agissements sectaires : un couple soupçonné de viols sur une dizaine de victimes


Publié / Actualisé
Un homme et sa compagne suspectés d'agissements sectaires dans le Sud de l'île ont été mis en examen et placés en détention provisoire, indique le procureur de Saint-Pierre Laurent Zuchowicz. Ils sont notamment soupçonnés de viols et d'agressions sexuelles sur une dizaine de victimes.
Un homme et sa compagne suspectés d'agissements sectaires dans le Sud de l'île ont été mis en examen et placés en détention provisoire, indique le procureur de Saint-Pierre Laurent Zuchowicz. Ils sont notamment soupçonnés de viols et d'agressions sexuelles sur une dizaine de victimes.

" À la suite de signalements concernant des agissements de type sectaire commis principalement dans le Sud du département et depuis une dizaine d'années par un homme d'une quarantaine d'années apparaissant comme un "gourou" exerçant son emprise sur une dizaine de personnes, et par sa compagne qui profitait de la situation, le parquet de Saint-Pierre, après une enquête préliminaire menée par la gendarmerie, a ouvert ce jour (mercredi 10 juin, ndlr) une information judiciaire des chefs suivants : viols, agression sexuelle aggravée, violences habituelles sur personne vulnérable ayant entraîné une infirmité permanente, violences aggravées sans ITT, abus de faiblesse, faux et usage, recel de délit et non dénonciation de mauvais traitements ", indique le procureur de Saint-Pierre.

Il poursuit : " Les neuf victimes identifiées pour l'instant ont en effet expliqué que cet homme, qu'elles connaissaient depuis une quinzaine d'années, était parvenu avec la complicité de son épouse, sous couvert de l'organisation d'un groupe communautaire et par des discours et rituels supposés guérir, faire partir le "mal " et apporter une protection spirituelle aux membres du groupe, à obtenir :

- une rupture totale avec leur famille et leur milieu social,

- le versement de sommes d'argent de plus en plus conséquentes (retrait des salaires, du RSA, emprunts contractés pour l'achat de véhicules),

- des faveurs de nature sexuelle de la part de femmes, sous la contrainte et la violence,

- la soumission d'un des membres, réduits à l'état d'esclave. "

Le couple a été placé en détention provisoire par le juge des libertés et de la détention. L'enquête se poursuit désormais sous l'égide des deux juges d'instruction du tribunal de grande instance de Saint-Pierre.

www.ipreunion.com

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !

Illustration : Kwa Films

Kwa Films

30 reportage(s)
Kwa films

Sudel Fuma, héros créole

Kwa Films

"Gangster Project" à Cape Town

Kwa Films

Talents La Kour, le making-off...